10 conseils pratiques pour mieux dormir

Vous avez du mal à vous endormir ces temps-ci ? Vous rêvez de vous réveiller enfin frais et dispos ? Nous avons énuméré 10 conseils pour vous aider à retrouver le sommeil dont vous avez tant besoin !

1. Dormez nu

Laissez votre pyjama dans l’armoire et dormez nu. En effet, lorsque vous dormez, la température de votre corps baisse automatiquement. En vous maintenant un peu trop au chaud, votre pyjama augmente votre température corporelle, ce qui peut nuire au sommeil.

2. La mélatonine, hormone du sommeil

La mélatonine est une hormone produite par notre corps lorsque la luminosité baisse. Elle joue un rôle important dans le rythme de notre sommeil.

La production de mélatonine fluctue au cours de l’année et est influencée par certaines conditions.

  • Tout d’abord, la production de cette hormone dépend de l’exposition à la lumière pendant la journée. Cela signifie que pendant les brèves journées d’hiver – donc pauvres en lumière – vous produisez moins de mélatonine le soir.
  •  De plus, la production de mélatonine est sérieusement perturbée par l’utilisation de votre smartphone, ordinateur portable ou tablette juste avant de dormir. La “lumière bleue” de ces écrans inhibe la production de mélatonine.

Le résultat ? Un sommeil de moins bonne qualité et des sautes d’humeur.

Heureusement, des remèdes existent pour donner un coup de pouce à votre horloge biologique, comme le supplément de Pharma Nord.

3. Étirez vos jambes

Vous souhaitez vous endormir rapidement ? Il vous faut alors vous détendre complètement, mentalement comme physiquement. Le fait de garder les jambes à la verticale pendant un certain temps peut vous aider. En posant vos jambes contre un mur, une grande quantité de sang redescend rapidement vers votre cœur. Conséquence : il bat plus lentement, et vous vous sentez plus calme. Maintenez cette position pendant environ cinq minutes.

4. Préservez l’obscurité

Plus votre chambre est sombre, mieux vous dormez. La lumière indique à votre corps qu’il doit rester éveillé. Éteignez donc tous les appareils électroniques sources de pollution lumineuse ou portez un masque.

5. En journée : bougez !

Suffisamment d’exercice pendant la journée peut également améliorer la qualité générale de votre sommeil, comme le montre cette étude de l’Oregon State University. L’étude a montré que 150 minutes d’exercices légèrement intensifs par semaine (par exemple une demi-heure par jour pendant 5 jours) entrainaient une amélioration de 65% de la qualité du sommeil. Pendant la journée, les sujets se sentaient également plus en forme et plus vifs.

Alors, pensez à étirer vos jambes pendant votre pause déjeuner ou après le travail pour profiter d’une nuit de sommeil optimale !

6. Concentrez-vous sur le positif !

Saviez-vous que les dernières choses auxquelles vous pensez avant d’aller vous coucher déterminent la qualité de votre sommeil ? Avant de dormir, essayez de vous concentrer sur les choses positives qui se sont déroulées pendant la journée.

7. Le moment de changer de matelas ?

Votre matelas a plus de dix ans ? De toute façon, il ne répond plus aux normes d’hygiène ni de qualité. Les matelas en fin de vie ne font pas de bien à votre dos et votre sommeil. Il est grand temps d’investir dans un nouveau matelas. Assurez-vous que votre sommier est toujours en bon état. C’est au moins aussi important qu’un bon matelas.

8. De la régularité avant tout

Notre corps, notre esprit et notre cerveau aiment la régularité. Couchez-vous à heures fixes et levez-vous à peu près à la même heure.

Oui, même le week-end !

9. Une petite sieste n’est pas forcément la solution

Ne transformez pas la sieste en habitude. Si vous dormez mal la nuit, les siestes en journée sont en fait une façon de déplacer le problème. La sieste peut perturber (encore plus) votre sommeil pour la nuit suivante.

Alors, évitez les siestes éclair l’après-midi ! Vous vous sentez fatigué ? Faites une promenade pour tenir bon.

10. Le ‘dernier verre’ n’aide pas.

Évitez l’alcool, surtout le soir. En vous détendant, l’alcool facilite l’endormissement. Ce que beaucoup de gens ne réalisent pas, c’est que l’alcool affecte négativement la durée et la profondeur du sommeil, de sorte que vous vous réveillez moins frais le matin. La consommation d’alcool est donc une mauvaise technique pour un sommeil de qualité.