5 idées vraies/fausses sur les verrues

Il existe plus de 100 types de verrues.

Vrai. La souche du virus du papillome humain (VPH) compte plus de 100 types de virus. Chaque type de virus entraîne un type de verrue différent. Le virus pénètre la peau par une petite porte : en rongeant un ongle ou en arrachant un peu de la peau entourant l’ongle, une petite blessure peut apparaître. Les personnes ayant un système immunitaire faible restent toujours plus exposées aux virus.

Nous faisons une distinction entre les grands types de verrues suivants :

Verruca vulgaris : la verrue la plus commune qui se développe vers l’extérieur en forme de boule ressemblant à un chou-fleur.

Verruca plana : verrue plantaire qui se niche sous la plante du pied et qui pousse vers l’intérieur en raison de la pression verticale du corps.

Verruca pedis : verrue plate qui se développe à plat sur la peau. Ce type apparaît principalement sur le visage et les mains.

Verrue des ongles : elle se niche sous l’orteil ou l’ongle et peut provoquer le détachement de l’ongle.

Les enfants sont plus sensibles aux verrues.

Vrai. Les enfants sont plus sensibles aux verrues que les adultes, car leur système immunitaire n’est pas encore suffisamment développé pour résister au virus. En outre, ils fréquentent souvent des endroits où le virus peut facilement se propager : piscines, vestiaires et salles de sport. Le risque peut être légèrement réduit lorsque les enfants utilisent leur propre serviette. Il est important qu’ils ne se sèchent pas avec une serviette posée sur le sol, sous leurs pieds.

Les verrues sont contagieuses.

Vrai. La contagion a lieu lorsque votre peau entre en contact direct avec le virus. Les verrues se propagent facilement d’un endroit à l’autre, également sur une même personne. Une verrue ayant besoin de deux à neuf mois pour se développer, il est souvent difficile d’identifier la source de l’infection.

Les verrues sont dangereuses.

Faux. Les verrues peuvent être douloureuses et pénibles, mais elles ne sont pas dangereuses. Il s’agit simplement de tumeurs bénignes de la peau, souvent inesthétiques. Les verrues plantaires peuvent cependant causer une irritation lorsque vous marchez. Dans ce cas, ou si la verrue vous dérange, vous pouvez choisir de la traiter avec un produit disponible en pharmacie comme EndWarts PEN. En recouvrant la verrue avec de l’acide formique, la verrue va sécher et votre organisme finira par la rejeter. Ce traitement simple et indolore peut être réalisé à la maison et convient à toute la famille (jeunes enfants, femmes enceintes, personnes diabétiques).

Les verrues disparaissent généralement d’elles-mêmes.

Vrai. La plupart des verrues disparaissent d’elles-mêmes, sans cicatrice. Après le premier contact avec le virus, votre système immunitaire accumule des anticorps jusqu’à ce qu’il parvienne à venir à bout de la verrue. Toutefois, ce processus peut prendre jusqu’à deux ans. Les verrues présentes dans les endroits visibles, comme le visage, les mains ou les pieds, sont souvent traitées pour des raisons esthétiques. Soit via un traitement à domicile, soit via le médecin généraliste pour les cas les plus tenaces.