9 conseils pour traiter et éliminer une mycose des ongles

Mycose d'ongles

La mycose des ongles touche une personne sur quatre. Beaucoup de personnes en souffrent sans le savoir. Ce qui n’est pas bon en soi, car cette affection répandue est très contagieuse et persistante. En vieillissant, la probabilité que l’un de vos ongles soit également affecté par une infection fongique augmente.

Dans l’article ci-dessous, vous découvrirez ce qu’est exactement la mycose des ongles, comment elle s’attrape, comment la traiter, pourquoi il faut agir le plus tôt possible et comment la prévenir.

Qu’est-ce que la mycose des ongles ?

L’onychomycose, également nommée mycose des ongles, est le terme médical qui désigne une infection fongique qui se développe sous l’ongle d’un doigt ou d’un orteil. Une mycose des ongles est causée par une infection fongique qui affecte l’ongle. La peau abrite en permanence des champignons bénins, surtout dans les endroits chauds et humides. Cependant, une infection ne se produit que lorsqu’un de ces champignons pénètre réellement votre peau ou vos ongles.

Lorsqu’un champignon pénètre dans le bord de l’ongle, la mycose se développe et s’étend à partir du bord. Dans un premier temps, ce dernier se colore en blanc-jaune, brun ou vert. Dans un deuxième temps, l’ongle devient plus épais, friable et cassant. Dans un troisième et dernier temps – qui n’a pas toujours lieu – il se détache et peut éventuellement tomber.

Quelles sont les causes de la mycose des ongles ?

Les ongles abîmés sont un terrain de prédilection pour les infections. Un ongle abîmé peut être causé par une coupe incorrecte ou beaucoup trop courte, le port de chaussures trop petites ou la pratique d’un sport.

En outre, les personnes atteintes de diabète sont plus sensibles aux mycoses des ongles. Comme leur glycémie est moins stable, le flux sanguin vers les tissus est moins bon, ce qui signifie que les infections peuvent se produire plus rapidement. Les diabétiques doivent donc régulièrement contrôler la présence de mycose des ongles.

Pourquoi faut-il traiter une mycose des ongles ?

La mycose des ongles ne s’accompagne pas toujours de douleurs, c’est pourquoi de nombreuses personnes négligent de la traiter. Cependant, nous vous recommandons de le faire le plus tôt possible, car une mycose est très contagieuse. L’infection touche habituellement un seul ongle mais se propage rapidement aux autres ongles. Et pas seulement aux vôtres, mais aussi à ceux de vos proches! Le champignon est présent dans les squames qui tombent de votre peau et se propage facilement.

De plus, une mycose des ongles peut devenir douloureuse. Alors mieux vaut s’en débarrasser ! Plus vous attendez, plus cela devient difficile. Morale de l’histoire : il faut agir à temps.

Pour finir, une mycose des ongles n’est pas très esthétique. Un ongle épaissi ou décoloré peut rapidement paraître sale.

Comment traiter la mycose des ongles ?

Traitement à domicile

Vous préférez traiter vous-même le problème ? C’est possible avec une huile fongicide, de la teinture ou un stylo comme Naloc. Ces produits sont disponibles en pharmacie sans ordonnance.

La durée du traitement exacte dépend de l’âge de l’infection fongique. Si vous souhaitez un résultat durable, il convient de continuer le traitement jusqu’à la repousse du nouvel ongle. Cependant, cela peut prendre plusieurs mois.

Traitement médical

La mycose est déjà à un stade avancé ? Une thérapie au laser peut apporter la solution. La combinaison de la lumière et de la chaleur détruit le champignon qui est niché sous l’ongle, sur le lit unguéal. Un traitement au laser se déroule sans anesthésie et de façon indolore.

Idéalement, un seul traitement suffira. Dans les mois qui suivent, un ongle sain repoussera. Notez que cela peut prendre un certain temps, car un ongle d’orteil pousse au rythme d’un millimètre par mois.

9 conseils pour éviter la mycose des ongles

  1. Séchez-vous très bien après la baignade, la douche ou le bain. Ne négligez pas un seul centimètre ou un seul repli ! L’humidité résiduelle peut ramollir la peau, favorisant les infections fongiques.
  2. Lavez vos pieds de temps en temps sans savon pour maintenir le pH de la peau. L’acidité de la peau constitue en effet un mécanisme de protection important. En vous lavant systématiquement les pieds ou le corps avec du savon, vous éliminez cette couche protectrice, ce qui favorise l’apparition des infections.
  3. Prévenez le dessèchement de la peau en appliquant régulièrement une lotion corporelle hydratante sur votre corps.
  4. Portez des chaussettes propres tous les jours, de préférence en matière naturelle comme la laine ou le coton. Lavez toujours vos chaussettes à 60 degrés minimum. Cela vaut également pour les draps et serviettes de toilette.
  5. Alternez régulièrement les paires de chaussures pour leur permettre de bien s’aérer.
  6. Vous transpirez des pieds et avez l’impression d’avoir les pieds constamment humides ? Vos pieds sont très sensibles aux mycoses des ongles en cas d’humidité excessive. Utilisez du talc pour garder vos pieds au sec. Vous avez l’impression que vos pieds sont encore humides ? Portez des chaussures aérées comme des sandales ou des chaussettes de rechange plusieurs fois par jour.
  7. Ne marchez jamais pieds nus dans les piscines ou les gymnases. Les champignons y prolifèrent. Le port de tongs aide à prévenir la mycose des ongles.
  8. Un mode de vie sain favorise une glycémie stable.
  9. Faites régulièrement des séances de pédicure médicale ou de manucure. De cette façon, vos mains et vos pieds sont entretenus de manière optimale.