Appliquer une compresse oculaire: trucs et astuces

© istock

Que vous souffriez de gonflement des paupières, de fatigue oculaire ou de blépharite, la compresse oculaire est un remède incontournable. Mais pour cela, vous devez évidemment l’appliquer correctement. Nous vous donnons ici quelques conseils!

Comment les appliquer?

L’application d’une compresse oculaire est très simple en soi. Deux facteurs importants sont à considérer: la température et la pression.

Tout d’abord, la compresse doit être assez chaude (ou assez froide) pour pouvoir agir correctement. Réchauffer la compresse (dans son sachet) dans de l’eau ou  la mettre au réfrigérateur est donc souvent nécessaire.

Le deuxième facteur est la pression. Une bonne compresse doit appuyer légèrement sur l’œil. Une pression et une température adéquates vous permettent d’être rapidement soulagé de vos douleurs oculaires.

Il est préférable d’appliquer la compresse oculaire en position allongée. Vous profitez ainsi de la gravité: le tampon exerce automatiquement une pression sur votre œil et vous n’avez pas à le maintenir en place tout le temps.

Combien de fois, combien de temps et quand?

La fréquence exacte d’application d’une compresse dépend de la gravité de vos symptômes et de votre affection.

Si vous souffrez de blépharite, il est recommandé de bien nettoyer vos yeux et vos paupières deux fois par jour, par exemple le matin et le soir. La bactérie à l’origine de l’inflammation doit être éradiquée le plus rapidement possible. Pour cela, certaines compresses, telles que Kamillosan Ofta, peuvent vous aider: elles sont stériles et possèdent un effet nettoyant.

Vous souffrez de fatigue oculaire ou d’yeux gonflés ? Vous pouvez alors choisir d’appliquer une compresse le matin: vous démarrez ainsi la journée avec un regard frais et clair. Idéalement, il convient de laisser la compresse oculaire pendant environ 5 à 10 minutes.

Chaud ou froid ?

Certaines affections oculaires se traitent mieux avec une compresse froide, d’autres avec une compresse chaude.

En cas de blépharite, un pansement oculaire chaud est recommandé, car la chaleur libère le sébum, les squames et les croûtes infectées, ce qui permet de les éliminer plus facilement.

En cas de fatigue oculaire, les compresses chaudes et froides apportent un soulagement.

  • Une compresse froide réveille vos yeux.
  • Une compresse chaude détend les muscles autour des yeux et réduit la tension et la pression associées à la fatigue oculaire.

Les acheter ou les faire soi-même?

Si vous n’avez pas de compresses oculaires chez vous, vous pouvez facilement les faire vous-même pour soulager une fatigue oculaire ou un gonflement des paupières. Pour cela, remplissez un mouchoir ou une chaussette propre de riz cru, faites un nœud et placez le tout au micro-ondes ou au congélateur.

Pour les affections plus sérieuses comme l’inflammation des paupières, il est préférable d’acheter une vraie compresse oculaire. Certains types de compresses, comme Kamillosan Ofta, sont stériles et aident non seulement à nettoyer la paupière, mais possèdent également un effet analgésique.