Quelques astuces pour traiter vous-même les verrues sur les mains ou les pieds

Vous avez une (ou plusieurs) verrue(s) sur les mains ou les pieds ? Vous souhaitez sans doute vous en débarrasser le plus vite possible. Lisez vite ce que vous pouvez faire pour traiter et éliminer le problème.

Les verrues en bref

Les verrues sont de petites excroissances cutanées bénignes qui peuvent être rugueuses au toucher. Elles sont causées par le virus du papillome humain (VPH), qui existe sous plus de 150 souches différentes.

Il existe différents types de verrues, qui peuvent apparaitre partout sur le corps, mais les mains et les pieds sont les zones les plus courantes.

  • Les verrues communes apparaissent principalement sur les genoux, les coudes, les mains, les pieds et sous les ongles des doigts et des orteils.
  • Les verrues plantaires apparaissent habituellement, comme leur nom l’indique, sur la plante du pied.
  • Les verrues plates apparaissent principalement sur le visage, le dos de la main et le bas des jambes.

Traitement des verrues à l’acide

Vous trouverez en pharmacie différents produits à base d’acides, disponibles sans ordonnance. Ces produits, sous forme de stylos applicateurs, patchs, gels… ramollissent ou assèchent les verrues.

Acide salicylique

Les produits à base d’acide salicylique vous aident à vous débarrasser de votre verrue en la traitant couche après couche. Le nombre d’applications requis dépend de la verrue. Le produit est souvent utilisé quotidiennement. En général, la verrue disparaît au bout de trois mois.

L’acide salicylique peut irriter la peau saine qui entoure la verrue. Pour éviter cela, vous pouvez :

  • Appliquer un pansement avec un trou autour de la verrue (réalisé avec un perforateur ou des ciseaux) avant d’appliquer l’acide salicylique.
  • Appliquer une pommade de zinc ou de la vaseline sur la peau saine avant de traiter la verrue.

Les traitements à l’acide salicylique ne doivent pas être utilisés en cas de diabète, de maladies vasculaires artérielles périphériques ou d’autres troubles de la circulation. Les femmes enceintes ou qui allaitent doivent consulter leur médecin avant tout traitement à l’acide salicylique.

Acide formique

Une autre façon efficace de traiter vous-même vos verrues est l’acide formique. Au contact de cet acide, vos verrues se dessèchent, avant d’être rejetées par le corps et de disparaitre.

En pharmacie, vous trouverez des stylos applicateurs diffusant de l’acide formique, comme EndWarts. Un applicateur de ce type est spécialement conçu pour retirer les verrues facilement et avec une grande précision. L’applicateur libère automatiquement la dose adéquate lorsque vous appuyez la pointe contre la verrue. Ce produit s’utilise une fois par semaine.

Utilisé correctement, un produit à base d’acide formique est indolore : il peut donc également être utilisé chez les enfants ou sur les peaux fines (par ex. le dos de la main). Il peut également être utilisé par les diabétiques et les femmes enceintes ou allaitantes.

Plusieurs études cliniques ont montré que l’acide formique était particulièrement efficace contre les verrues. Dans l’une de ces études, les verrues avaient disparu chez 9 participants sur 10 après 12 applications maximum d’acide formique. En moyenne, les verrues disparaissent au bout de 4 à 5 traitements. Chez les enfants, 2 ou 3 traitements sont souvent suffisants pour faire disparaître la verrue.

Acide trichloroacétique

L’acide trichloroacétique (ATC), comme l’acide salicylique, est un acide caustique. L’acide élimine les couches supérieures du tissu verruqueux.

L’ATC est un acide plus fort que l’acide salicylique, son utilisation s’accompagne donc de certaines précautions. Vous l’appliquez deux fois par jour, tous les 4 jours, jusqu’à disparition de la verrue.

Il est parfois plus difficile d’éliminer complètement la verrue avec de l’acide trichloroacétique, tout dépend de la concentration exacte du liquide. Le traitement peut aussi laisser des cicatrices.

Le traitement à l’ATC ne convient pas aux jeunes enfants (moins de 4 ans). Les patients diabétiques doivent consulter leur médecin généraliste, tout comme les femmes enceintes et allaitantes.

Congélation de la verrue

Il est parfois possible de pratiquer une cryothérapie (congélation des verrues) chez soi. Bien sûr, la température est moins basse que lorsque ce traitement est effectué par un médecin.

L’auto-cryothérapie fonctionne jusqu’à -80°C, la cryothérapie effectuée par un médecin va jusqu’à environ -190°C.

Le gel tue les cellules de la verrue, provocant sa mort. Au bout d’une à deux semaines, une peau saine remplace la verrue.

Peu de temps après le traitement, une sensation de douleur ou de picotement peut survenir. Habituellement, le traitement ne laisse pas de cicatrices, mais des ampoules peuvent apparaître.

Remèdes maison contre les verrues

Outre les traitements ci-dessus disponibles en pharmacie, il existe également divers remèdes maison contre les verrues. Cependant, l’efficacité de ces solutions n’a pas été prouvée. Cependant, de nombreuses personnes ont eu des expériences positives avec ces remèdes.

Exemples de remèdes que vous avez probablement dans vos armoires de cuisine :

1. Bicarbonate de soude

La soude, à ne pas confondre avec la levure chimique, possède un effet antibactérien. Mélangez avec un peu d’eau, appliquez sur la verrue et laissez sécher.

2. Ail

L’ail possède un effet antibactérien et antiviral. Badigeonnez chaque jour la verrue avec de l’ail fraîchement coupé ou pressé.

3. Jus de citron

Le jus de citron possède un effet asséchant et ramollissant, est riche en vitamine C et est antibactérien. Appliquez tous les jours le jus de citron sur la verrue et laissez tremper pendant 30 minutes.

4. Aloe vera

L’aloe vera aide contre toutes sortes d’affections cutanées et les verrues ne font pas exception. Enduisez la verrue avec un gel à l’aloe vera et recouvrez-la d’un pansement.

5. Vitamine C

Écrasez un comprimé de vitamine C. Puis mélangez la poudre avec un peu d’eau pour faire une pâte épaisse que vous appliquez sur la verrue. Couvrez ensuite avec un pansement.

Attendre

Les traitements ci-dessus sont particulièrement recommandés en cas de verrues incommodantes : lorsque la verrue est douloureuse, par exemple lorsqu’elle est située sur la voute plantaire, ou lorsqu’elle est inesthétique. Le traitement est également recommandé en cas de risque réel de propagation ou de contamination.

Cependant, dans le cas des verrues non incommodantes, il est également possible de patienter et d’observer l’évolution. De nombreuses verrues disparaissent d’elles-mêmes au bout de deux ans. Si vous avez eu des verrues pendant l’enfance, votre système immunitaire a accumulé des anticorps contre le virus de ces verrues.