Baisse de 50% de l’envie de sucre : les résultats du test de Bio-Chromium

Nous avons récemment fait un appel à l’attention des lectrices « accros au sucre ». Les lectrices intéressées ont ainsi pu tester Bio-Chromium de Pharma Nord.

Le chrome est un nutriment indispensable au maintien d’un taux de glycémie stable. Une carence en chrome peut provoquer une envie aigüe de sucre, sous forme de ‘sucres rapides’ tels que sodas, bonbons, chocolats, etc.

Une alimentation saine, variée et complète permet normalement d’assimiler suffisamment de chrome. Cependant, si nous mangeons trop souvent du sucre, en quantité excessive :

  • Les besoins en chrome augmentent
  • L’apport et l’assimilation du chrome diminuent car les aliments raffinés et sucrés contiennent justement peu de sucre.

Le chrome sous forme de complément alimentaire est alors utile pour combler les carences et permettre de retrouver une glycémie stable.

Mais qu’elle a été l’expérience des participants à notre panel de test avec Bio-Chromium ? Nous résumons pour vous les principaux résultats de notre test !

Mise en place du panel de test

Au cours de ce test, 30 personnes ont testé Bio-Chromium de Pharma Nord pendant 40 jours. Il s’agissait de femmes âgées de 25 à 55 ans ayant un IMC (indice de masse corporelle) ne dépassant pas 32. Toutes ces femmes avaient un fort penchant pour les sucreries. Les femmes enceintes ou allaitantes ont été exclues. Les sujets étaient tous en bonne santé.

La prise d’un comprimé par jour de Bio-Chromium a été préconisée, de préférence pendant le repas précédant l’envie de sucre. Un tel comprimé contient 100 µg de chrome, issu de la levure de chrome ChromoPrecise®. Il s’agit de la seule source de chrome organique 100% naturelle reconnue et approuvée par l’UE.

La plupart des testeurs ont suivi ce conseil, à l’exception d’un certain nombre de personnes qui ont pris 2 comprimés par jour pendant les 7 à 10 premiers jours parce que leur envie de sucre se manifestait pendant toute la journée.

Il a également été recommandé de combiner la prise de ce comprimé avec une alimentation adaptée (moins riche en sucre) pour obtenir plus rapidement des résultats.

  • Dans ce but, divers conseils diététiques et des exemples de recettes sans sucre ont été fournis.
  • Une diététicienne a également contacté tous les testeurs pour répondre à leurs questions et leur donner des conseils nutritionnels personnalisés.

Au cours du test, l’intensité de l’envie de sucre, mais aussi la fatigue, la perte de concentration et l’humeur, ont été évaluées à trois reprises :

  • Au début
  • Après 20 jours de prise de Bio-Chromium
  • Après 40 jours de prise de Bio-Chromium

Les résultats

À trois reprises, les sujets testés ont dû s’attribuer une note en fonction de différents facteurs :

  • Leur envie de sucre
  • Leur fatigue et/ou perte de concentration
  • Leur mauvaise humeur

Le score variait de 1 à 10, 1 étant le score le plus faible (exemple : envie de sucre très faible) et 10 étant le score le plus élevé (exemple : envie de sucre très forte).

Des évolutions positives

Au terme de la période d’essai de 40 jours, les évolutions suivantes ont été enregistrées :

  • En moyenne, l’envie de sucre est passée de 8,42 à 3,90, soit une amélioration de 53,68%.
  • En moyenne, l’évolution de la fatigue et/ou de la perte de concentration a été positive, en passant de 7,07 à 4,90, soit une diminution de 30,69 %.
  • En moyenne, l’irritabilité a évolué de manière positive, en passant de 6,21 à 3,97, soit une diminution de 36,07 %.

Ces résultats montrent qu’un complément alimentaire de Bio-Chromium peut effectivement réduire l’envie de sucre. Les fluctuations importantes de la glycémie et donc les symptômes qui l’accompagnent (fatigue, perte de concentration et irritabilité) sont ainsi évités.

Et la perte de poids ?

Si un supplément de chrome tel que Bio-Chromium peut réduire l’envie de sucre, peut-il aussi aider à maigrir ?

Oui et non. La prise de Bio-Chromium ne s’accompagne pas de perte de poids directe, mais aide à contrôler l’envie de sucre entre les repas, ce qui permet d’éviter plus facilement un régime alimentaire déséquilibré, à l’origine de la prise de poids.

Lors du test, les participants pesaient en moyenne 71,04 kg au départ. Après 40 jours, la moyenne était de 70,02 kg. Cela équivaut à une perte de poids moyenne de 1,02 kg. La perte de poids la plus élevée enregistrée a été de -2,40 kg.

Évidemment, le temps nécessaire pour voir des résultats en termes de perte de poids varie grandement d’une personne à l’autre. Cela dépend bien sûr de divers facteurs tels que :

  • Le poids de départ
  • Le régime alimentaire
  • La durée du programme
  • L’activité physique

Combien de temps faut-il pour combler une carence en chrome ?

Bio-Chromium doit être utilisé aussi longtemps que nécessaire. En général, une période de 4 à 6 mois est recommandée afin d’éliminer complètement une envie de sucre très prononcée.

Plusieurs testeurs prévoyaient de continuer la prise de Bio-Chromium après la période d’essai de 40 jours.

La prise permanente de Bio-Chromium est particulièrement recommandée aux personnes ayant un choix alimentaire unilatéral avec un penchant pour les aliments riches en sucre et/ou en complément de conseils diététiques pour les patients atteints de diabète de type 2.

Conclusion

Au bout de 40 jours, plusieurs évolutions positives ont pu être constatées.

  • L’envie de sucre et les symptômes liés tels que la fatigue et l’irritabilité des personnes participant au test ont diminué (respectivement de 53,68%, 30,69% et 36,07%).
  • Une perte de poids moyenne de 1,02 kg a également été enregistrée, même si la perte de poids n’était pas l’objectif principal.
  • Plusieurs sujets prévoyaient de continuer à prendre du Bio-Chromium après la période d’essai de 40 jours.

Vous souhaitez essayer Bio-Chromium par vous-même ? Écoutez toujours attentivement votre corps et donnez-lui le temps de s’habituer à une nouvelle situation. Et n’oubliez pas : une vie moins sucrée, c’est une vie plus heureuse !