Cancer du sang: de quoi s’agit-il et à quelle fréquence survient-il?

Chaque année, environ 68.200 Belges développent un cancer. En moyenne, 186 personnes reçoivent chaque jour ce diagnostic terrible. 10% de tous les cancers diagnostiqués sont des cancers du sang, un terme générique qui désigne tous les types de cancers qui surviennent dans le sang, la moelle osseuse ou les ganglions lymphatiques.

Mais qu’est-ce qu’un cancer du sang exactement? Et à quelle fréquence survient-il?

Qu’est-ce qu’un cancer du sang ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, il s’agit d’un terme générique englobant un certain nombre de (sous-)types qui se présentent sous de nombreuses formes. Les cancers du sang les plus courants sont la leucémie, le lymphome et le myélome multiple. Nous développerons brièvement ces différents types.

Leucémie

Ce type de cancer du sang est causé par la prolifération de globules blancs anormaux (leucocytes) dans la moelle osseuse.

Il convient de distinguer la leucémie aiguë de la leucémie chronique. L’évolution de cette dernière est en effet plus lente.

La leucémie touche généralement davantage les hommes que les femmes. L’âge auquel la leucémie est diagnostiquée dépend de la variante en question.

Cancer du système lymphatique ou lymphome

Le lymphome (un terme collectif désignant une quarantaine de maladies très différentes), est causé par la croissance anormale d’une cellule ganglionnaire. Il s’agit donc d’un type de cancer qui nait dans le système lymphatique, qui joue un rôle majeur dans la protection contre les agents pathogènes. Les lymphomes sont divisés en deux grands groupes : le lymphome de Hodgkin et le lymphome non hodgkinien.

Le système lymphatique se compose du tissu lymphatique et de glandes reliées par des vaisseaux lymphatiques. Les lymphocytes, des globules blancs, circulent dans ces vaisseaux. Lorsque ces lymphocytes se comportent anormalement et forment des tumeurs dans les ganglions lymphatiques, on parle de lymphome.

Le lymphome représente environ 6% de tous les cancers en Belgique. Les lymphomes de Hodgkin touchent principalement les jeunes adultes. L’âge moyen de développement des lymphomes non hodgkiniens est de 60 ans. Comme la leucémie, le lymphome est plus fréquent chez les hommes que chez les femmes.

Myélome multiple

Aussi appelée maladie de Kahler. Dans ce type de cancer, les plasmocytes, un type de cellules sanguines de la famille des globules blancs, prolifèrent de façon incontrôlable dans la moelle osseuse.

La fonction normale des plasmocytes est de produire des anticorps qui nous protègent des infections. Lorsque ces plasmocytes se transforment en cellules cancéreuses, ils ne peuvent plus protéger l’organisme de manière optimale.

Ce type de cancer du sang survient principalement chez les personnes de plus de 60 ans. Comme les autres formes de cancer du sang, il touche plus les hommes que les femmes.

Quelle est la fréquence d’apparition du cancer du sang ?

Environ 6.500 cas de cancer du sang apparaissent chaque année en Belgique. Il s’agit de la quatrième cause de mortalité liée au cancer, tant chez les hommes que chez les femmes.

Vous (ou l’un de vos proches) êtes atteint d’un cancer du sang? Le diagnostic du cancer déclenche toujours des émotions vives et une période difficile commence. Le traitement exact dépend du type de cancer du sang, du stade de la maladie, de l’âge et de l’état de santé général du patient.

Grâce aux avancées médicales et aux nouveaux traitements innovants, 65% des patients sont encore en vie 5 ans après la pose du diagnostic. Les taux de survie exacts peuvent varier d’un type à l’autre. L’âge du patient joue également un rôle.

Chaque jour, les entreprises de recherche pharmaceutique s’efforcent d’améliorer encore ces résultats en développant des traitements qui sauvent des vies.

Cet article ainsi que la vidéo ont été réalisés en collaboration avec Gilead Sciences Belgium BVBA.

Source des chiffres: Fondation Registre du Cancer (Cancer in an Ageing Population (Belgium 2004-2016); Haematological malignancies (2012))