Infections vaginales

Causes et symptômes les plus courants d’une infection vaginale à levures

Les candidoses vaginales sont rarement évoquées, mais surviennent néanmoins très régulièrement et sont très invalidantes. Voilà pourquoi nous voulons aborder ici ce problème. Dans cet article, nous évoquons les causes et les symptômes des infections vaginales à levures.

Comment reconnaitre une candidose vaginale ?

Une candidose vaginale provoque divers inconforts et est donc souvent facilement reconnaissable. Les symptômes les plus courants en cas d’infection sont :

  • Démangeaisons dans et autour du vagin
  • Sensation de brûlure (lors de la miction)
  • Douleur dans ou autour du vagin
  • Peau rouge et irritée autour du vagin
  • Sécheresse vaginale
  • Odeur désagréable
  • Sécrétions anormales (souvent blanches et friables)

Vous remarquerez peut-être que certains de ces symptômes peuvent également signaler une MST. En cas de doute, effectuez toujours un dépistage.

La flore vaginale

Tout comme nos intestins, le vagin possède sa propre flore. Celle-ci est constituée de nombreuses bactéries, bonnes comme nuisibles. Des champignons apparaissent également dans la flore vaginale. Si la flore est bien équilibrée, ces champignons et ces mauvaises bactéries restent maitrisés.

La flore vaginale est déséquilibrée ? Les mauvaises bactéries et les champignons ont alors la possibilité de se développer de manière excessive, pouvant entraîner une infection.

Causes possibles des infections vaginales à levures

Une perturbation de la flore vaginale est donc à l’origine des infections fongiques. Mais comment cette flore se déséquilibre-t-elle ? Voici les causes possibles :

  • Lavage excessif et/ou interne du vagin.
  • Utilisation de savon pour le nettoyage du vagin.
  • Mauvaise hygiène.
  • Changements hormonaux liés aux règles.
  • Changements hormonaux liés à une grossesse ou à la ménopause.
  • Utilisation d’antibiotiques, ces derniers pouvant tuer certaines des bonnes bactéries présentes dans votre vagin.
  • Mauvais essuyage aux toilettes, c’est-à-dire de l’arrière vers l’avant. Vos bactéries intestinales sont ainsi transportées vers votre vagin.
  • Un régime riche en sucre et glucides simples. Les champignons en raffolent !
  • Utilisation de protège-slips, de serviettes hygiéniques et de tampons, surtout s’ils ne sont pas remplacés à temps.

En outre, le stress, la fatigue et une mauvaise santé augmentent les risques de déséquilibre de la flore vaginale. Les femmes diabétiques sont également plus vulnérables aux infections vaginales à levures.

Que pouvez-vous faire en cas d’infection vaginale à levures ?

Dans le cas d’une infection vaginale à levures, il est important de favoriser le retour de l’équilibre de la flore vaginale, le plus rapidement possible.

Vous pouvez prendre un certain nombre de mesures comme laver votre zone intime uniquement à l’eau, éviter les sous-vêtements synthétiques, remplacer votre protège-slip ou serviette hygiénique toutes les quatre heures…

Vous pouvez également faire appel à un produit comme Multli-Gyn FloraPlus, à base d’ingrédients naturels, pour soulager les symptômes et rééquilibrer la flore vaginale.

Les symptômes sont invalidants ou durent trop longtemps ? Consultez votre médecin, également en cas de douleurs pendant la miction, douleurs dans le bas de l’abdomen ou de saignements en dehors des règles.

You Might Also Like

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>