Douleurs articulaires : comment les traiter ?

L’arthrite est une maladie qui a beaucoup d’impact sur les plans émotionnel et physique. Vous avez moins de force, vous vous sentez constamment fatigué et vous êtes moins mobiles. Il n’existe aucun moyen de lutter contre l’arthrite. En revanche, heureusement, il existe des moyens de ralentir l’inflammation. Nous avons rassemblé quelques conseils nutritionnels bénéfiques pour vos articulations.

Comment réagit votre corps lorsque vous souffrez d’arthrite ?

Lorsque vous souffrez de polyarthrite rhumatoïde ou d’arthrite, votre système immunitaire se retourne contre votre propre corps, laissant le champ libre aux cellules inflammatoires. Elles peuvent facilement se multiplier et se nicher dans ou autour de vos articulations. Les conséquences ? Douleurs (nocturnes), gonflements, restriction de mouvement et raideurs (matinales) dans vos articulations.

En limitant les aliments favorisant le processus d’inflammation, vous donnerez un coup de main à votre corps pour résister à ces gênantes cellules de l’inflammation. Les aliments suivants sont les ennemis de vos articulations :

Les acides gras oméga 6

La base des oméga 6 est l’acide linoléique, que votre corps transforme en acide arachidonique. Trop d’acide provoque l’oxydation de votre corps, ce qui le fait rouiller. La viande rouge veinée, qu’on reconnaît avec ses rayures blanches, est, par exemple, une bombe d’oméga 6. Même chose pour le beurre. À partir de maintenant, essayez de cuisiner avec de l’huile d’olive ou de l’huile de coco.

Les aliments et boissons sucrés

Les aliments riches en sucre possèdent un index glycémique élevé, ce qui signifie qu’ils provoquent un pic de glycémie. Cela mène, à son tour, à l’arthrite. Essayez d’éviter les sucreries et les boissons gazeuses. Vos articulations et la balance vous en remercieront.

Limiter votre consommation de lait

Plusieurs personnes ne tolèrent pas bien le lait parce qu’ils ont un déficit en lactase, une enzyme nécessaire à sa digestion. Seule une petite proportion des personnes intolérantes au lactose en sont conscientes. Parmi elles, la consommation de lait provoque des réactions inflammatoires qui peuvent entraîner des douleurs articulaires.

Pratiquer la tolérance zéro envers les produits laitiers n’est pas nécessaire, car le calcium est également bénéfique pour vos os et articulations. Essayez simplement de contrôler votre consommation de lait et de compléter votre teneur en calcium par du yaourt, du fromage, de l’eau du robinet, des légumes et des noix.

Réduire votre consommation de gluten

À l’instar de nombreuses personnes intolérantes au lactose, beaucoup de personnes ne tolèrent pas le gluten. Des études montrent que jusqu’à 10 % des gens souffrent d’une hypersensibilité au gluten, qui peut, elle aussi, se manifester par des douleurs articulaires. Le système immunitaire réagit fortement au gluten et provoque de la douleur. Dans ce cas, ce qui peut vous aider, c’est d’adopter un régime sans gluten, ce qui signifie éliminer le pain, les pâtes, la pizza, les gâteaux et les biscuits de votre alimentation. Heureusement, aujourd’hui, il existe de nombreuses alternatives sans gluten sur le marché.

Vous hydrater

Ce que vous pouvez boire sans modération, c’est de l’eau. L’eau représente 75 % du cartilage articulaire. Une bonne hydratation est donc très importante pour leur santé. Éprouvez-vous de la difficulté à boire beaucoup d’eau ? Ajoutez-y un peu de jus de citron. Si vous aimez boire des boissons chaudes de temps en temps, choisissez plutôt du thé vert, riche en antioxydants, ce qui est bon pour l’équilibre acido-basique de votre corps.