Douleurs articulaires : principales causes et traitements possibles

Les douleurs articulaires sont fréquentes et peuvent avoir différentes causes possibles. Elles peuvent être chroniques ou aiguës, légères ou graves. Le traitement le plus approprié dépend évidemment de l’origine de la douleur.

Nous énumérons ici les principales causes de douleurs articulaires et les formes de traitement associées. De plus, nous examinerons également plusieurs facteurs qui augmentent les risques de douleurs articulaires.

Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est une cause majeure de douleur articulaire. Cette affection chronique enflamme nos articulations et, dans le pire des cas, peut même les déformer. Dans les pays occidentaux, la polyarthrite rhumatoïde touche environ 1% de la population. L’évolution de la maladie est erratique, avec des hauts et des bas.

Cette affection est principalement traitée par voie médicamenteuse : les anti-inflammatoires permettent de limiter l’inflammation existante et d’éviter l’apparition de nouvelles inflammations. Dans certains cas, la chirurgie peut aider : la pose de prothèses peut également empêcher les patients de devenir totalement invalides.

Arthrose

L’arthrose touche surtout les personnes âgées. La maladie entraîne l’usure prématurée du cartilage de nos articulations, jusqu’à sa disparition complète. En l’absence de cartilage, nos articulations ont plus de mal à supporter les chocs, elles frottent les unes contre les autres, causant des douleurs articulaires.

Pour soulager la douleur et les raideurs ressenties, des médicaments sont habituellement prescrits. Cependant, à l’heure actuelle, il n’existe aucun médicament qui puisse ralentir la maladie.

Infections et inflammations

La douleur articulaire peut également résulter d’une infection ou d’une inflammation située ailleurs dans le corps. C’est ce qu’on appelle également l’arthrite réactionnelle. Des infections comme la rougeole, la mononucléose ou l’hépatite peuvent affecter nos articulations.

Une fois que la cause de l’infection a été traitée, les symptômes diminuent généralement. Dans la plupart des cas, des anti-inflammatoires peuvent remédier au problème.

Traumatismes

Les traumatismes peuvent également causer des douleurs articulaires. Une blessure sportive ou un accident peuvent endommager une articulation, entraînant des douleurs.

Les douleurs articulaires causées par des blessures ne peuvent pas toujours être soulagées par des médicaments ou une intervention chirurgicale. Souvent, il faut d’abord attendre que l’articulation récupère et le repos et des exercices ciblés sont parfois la seule solution.

Autres affections

En plus de la polyarthrite rhumatoïde et de l’arthrose, il existe de nombreuses autres affections pouvant entraîner des douleurs articulaires. Par exemple, des articulations douloureuses peuvent être des symptômes de

  • Leucémie
  • Fibromyalgie
  • Maladie de Parkinson
  • Tumeurs osseuses

Le traitement à suivre dépend évidemment de l’état de santé : pour certaines maladies, des médicaments et des exercices adaptés peuvent apporter un soulagement, tandis que pour d’autres, la chirurgie est nécessaire.

Facteurs de risque

Les facteurs qui augmentent le risque de douleurs articulaires sont souvent méconnus. Cependant, la connaissance de ces facteurs peut réduire considérablement ce risque.

Un premier facteur de risque est le tabagisme. En fumant, nous inhalons des substances nocives qui augmentent le risque de développer des inflammations. Ces dernières favorisent considérablement raideurs et douleurs articulaires.

L’obésité est également néfaste, car elle exerce une pression supplémentaire sur les articulations qui supportent notre poids corporel. Cette pression s’exerce principalement sur nos genoux et nos chevilles.

Un troisième facteur de risque est le stress : notre posture se crispe, ce qui finit par entraîner des douleurs articulaires.