Que sont les enzymes digestives et pourquoi sont-elles nécessaires ?

Afin de pouvoir correctement digérer la nourriture que nous mangeons, nous avons besoin d’enzymes digestives. Un morceau de banane ou de chou-fleur n’est pas assimilé d’un seul bloc par notre corps. Dès que la nourriture entre en contact avec la salive, un processus se met en marche permettant une assimilation optimale des nutriments.

Des processus chimiques

Dans le corps humain, des processus biochimiques continuels  veillent à la meilleure collaboration possible entre nos organes. Les enzymes digestives sont des protéines qui règlent les réactions chimiques entre différentes substances dans nos cellules. Ces enzymes digestives sont en grande partie produites dans le pancréas mais agissent également dans la glande salivaire, les intestins, le foie et l’estomac.

Il est important de produire suffisamment d’enzymes digestives afin de pouvoir fragmenter les nutriments en petites molécules. Dans le cas contraire, notre corps ne reçoit pas tout ce dont il a besoin. Une nourriture particulièrement saine n’aura alors pas ou peu d’effet sur notre santé et notre vitalité.

Trop peu d’enzymes digestives

Des inflammations du pancréas ou d’autres maladies comme le cancer du pancréas peuvent perturber la synthèse d’enzymes digestives en quantité suffisante. Dans ce cas, des contrariétés comme un estomac lourd ou une sensation de satiété, des nausées après un repas, des flatulences ou parfois même de la constipation ou de la diarrhée ne sont pas des phénomènes étranges. Il est également possible d’être victime de désordres dans la production d’enzymes digestives sans indication directe d’une maladie grave ou d’inflammation. D’autres causes sont ici possibles comme, entre autres, le stress chronique, la vieillesse et un taux d’acide gastrique trop faible.

Le stress pointé du doigt

On sait également que le stress a des effets négatifs sur le corps humain. La relation entre le stress et une quantité insuffisante d’enzymes digestives est en effet plus évident que ce qu’on pourrait penser. Une production élevée d’hormones du stress entraîne une diminution de l’afflux du sang vers le système digestif au profit des muscles. La digestion de la nourriture n’est alors plus la priorité.

La vieillesse

Cela peut sembler injuste mais la vieillesse vient avec son lot de manques. Il est connu qu’une altération de la digestion est intimement associée à la vieillesse. Une attention supplémentaire et un régime alimentaire adapté peut faire ici une très grande différence.