Infection oculaire: types, symptômes et traitements

Une infection oculaire est loin d’être agréable. Elle altère fortement votre vision et s’accompagne de nombreux symptômes pénibles.
© istock

Une infection oculaire est loin d’être agréable. Elle altère fortement votre vision et s’accompagne de nombreux symptômes pénibles.

Afin de vous débarrasser le plus rapidement possible de votre infection oculaire, il est important de savoir de quel type d’infection vous souffrez. Il existe différents types, selon l’endroit de l’œil qui est infecté.

Infection oculaire 1: Kératite

La kératite est une inflammation de la cornée, la partie frontale de l’œil, transparente et cristalline. La cornée a deux fonctions : d’une part, elle protège l’œil et, d’autre part, elle permet à la lumière de pénétrer dans l’œil.

Causes

Les causes de kératite sont diverses. Voici les plus importantes :

Infection bactérienne

Une infection bactérienne est rare, car plusieurs mécanismes de protection empêchent les bactéries de pénétrer facilement la surface de la cornée. Cependant, lorsque la cornée est endommagée (par exemple par une poussière ou tout autre objet), une infection bactérienne devient possible.

Infection virale

Contrairement aux bactéries, les virus peuvent attaquer la cornée sans dommage préalable de celle-ci.

Lésions oculaires chimiques

La cornée peut être abimée lorsqu’elle entre en contact avec des substances corrosives, comme les acides.

Rayonnement ultraviolet

Une exposition prolongée aux rayons UV (p. ex. si vous fréquentez un solarium) peut affecter la cornée.

Traumatisme

Symptômes

Une inflammation de la cornée s’accompagne généralement de :

  • Rougeur
  • Douleur
  • Sensibilité à la lumière
  • Production excessive de larmes
  • Troubles de la vision

Cette altération de la vision est généralement temporaire, mais peut aussi devenir permanente si l’inflammation se situe au centre de la cornée, juste devant la pupille. Après cicatrisation, une cicatrice peut se former derrière, entrainant un trouble de la vision.

Formes de traitement

Une kératite se traite généralement avec des gouttes ou une crème pour les yeux à base d’antibiotiques. Lorsque la kératite est causée par un contact avec un produit chimique, il est primordial de toujours bien rincer l’œil à grande eau.

Infection oculaire 2: Blépharite

Une blépharite provoque une inflammation des paupières, en particulier des bords des paupières, à l’endroit où les cils s’attachent.

Causes

La blépharite survient lorsque les follicules pileux et les glandes sébacées des bords des paupières sont infectés par des bactéries. Ces dernières produisent des substances qui irritent l’œil, et les glandes sébacées enflammées produisent du sébum en quantité excessive ou insuffisante, à l’origine des symptômes typiques de la blépharite.

Symptômes

Les symptômes typiques de la blépharite sont : démangeaisons, irritations, sensation de brûlure, sécheresse, rougeur et gonflement. Parfois, des croûtes et des squames peuvent se former entre les cils.

Il existe deux types de blépharite : la blépharite antérieure et la blépharite postérieure. Selon la variante, les symptômes peuvent légèrement varier.

  • Dans le cas d’une blépharite antérieure, ce sont principalement les bords des paupières qui sont enflammés. Des croûtes et des squames se forment entre les cils. De plus, les bords des paupières sont rouges et irrités.
  • Dans le cas d’une blépharite postérieure, les canaux excréteurs des glandes sébacées se bouchent, ce qui n’est pas toujours visible à l’extérieur de l’œil. Cependant, cette obstruction peut entraîner des symptômes tels que : larmoiements, démangeaisons, vision floue, irritation et sensation de brûlure.

Traitement

Le traitement de la blépharite vise à éradiquer les bactéries qui provoquent l’inflammation des glandes sébacées et du bord des paupières. Pour ce faire, la paupière doit être minutieusement nettoyée plusieurs fois par jour. Pour cela, lavez-vous les yeux soigneusement avec de l’eau en utilisant un coton-tige pour vider les bords des paupières et les glandes sébacées. Une pommade pour les yeux ou des compresses nettoyantes telles que celles de Kamillosan Ofta peuvent également aider.

Infection oculaire 3: Conjonctivite

Une conjonctivite est une inflammation de la conjonctive. Cette muqueuse recouvre le blanc des yeux et l’intérieur de nos paupières, et contient de petits vaisseaux sanguins minces qui gonflent lorsqu’ils sont irrités.

Causes

Une conjonctivite peut être causée par une infection bactérienne ou virale, mais peut aussi être déclenchée par une réaction allergique (pollen, chats, produits cosmétiques, etc.). De plus, une réaction chimique peut également entraîner une conjonctivite.

Par exemple, le chlore ou certains médicaments pour les yeux peuvent irriter la conjonctive.

Symptômes

Comme mentionné plus haut, l’irritation de la conjonctive entraîne le gonflement de ses vaisseaux sanguins. Un œil rouge qui pique est donc le principal symptôme de la conjonctivite, avec ou sans larmes.

Traitement

Souvent, le médecin prescrit un antibiotique sous forme de gouttes ou de pommade pour les yeux. Si l’inflammation est causée par une réaction allergique, l’inflammation diminue généralement d’elle-même dès lors que l’on s’attaque à la cause de l’allergie.

Infection oculaire 4: Uvéite

L’uvéite est une inflammation de l’uvée. Cette dernière se compose de deux grandes parties.

  • La partie antérieure est l’iris («arc-en-ciel» en grec), c’est la partie colorée de l’œil.
  • La partie postérieure est la choroïde. Cette tunique vasculaire est reliée à l’iris, mais s’étend jusqu’à l’arrière de l’œil.

Causes

La cause la plus fréquente de l’uvéite est une réaction anormale du système immunitaire. Le système immunitaire combat ses propres tissus, en l’occurrence l’œil. La cause exacte d’une telle maladie auto-immune n’est pas connue, mais elle est probablement d’origine héréditaire.

De plus, l’uvéite peut également être déclenchée par certaines infections. Ainsi, le virus de l’herpès, la varicelle, la tuberculose et les maladies vénériennes telles que la syphilis ou le sida peuvent causer une infection de l’uvée.

Symptômes

En cas d’inflammation de l’uvée antérieure, les symptômes sont : yeux rouges, sensibilité à la lumière et vision floue. Une inflammation de l’uvée postérieure n’est généralement pas visible, mais elle affecte négativement la vision.

Traitement

Pour traiter l’inflammation de façon optimale, il faut d’abord savoir si elle est provoquée par une infection ou par une maladie auto-immune. Certains médicaments peuvent combattre (ou du moins contenir) une réponse immunitaire anormale et une infection.

Le médicament adéquat dépend de la cause de l’affection. Dans la plupart des cas, outre la prise de médicaments, des gouttes pour les yeux ou une pommade doivent également être prescrites.