Inflammation de la paupière : que faire ?

Inflammation de la paupière

Vos paupières sont gonflées? Vos yeux sont larmoyants et vous avez constamment envie de les frotter ? Votre vue est moins nette ? Il y a de fortes chances que vous souffriez d’une inflammation du bord libre des paupières, également nommée blépharite. Dans cet article, vous lirez tout sur cette affection désagréable. 

Qu’est-ce que la blépharite ? 

L’intérieur de la paupière abrite les glandes sébacées. Une blépharite survient lorsque ces glandes ne fonctionnent plus de façon optimale. La production de sébum est alors insuffisante ou de qualité inférieure. Le rôle du sébum est de lubrifier le liquide lacrymal produit par les glandes lacrymales. Le liquide lacrymal protège vos yeux contre les infections éventuelles et la déshydratation. Lorsque vous clignez des yeux, vous répartissez automatiquement ce liquide lacrymal sur l’œil, de manière uniforme. En d’autres termes : moins de sébum signifie un œil moins bien protégé. 

En cas de blépharite, les glandes sébacées peuvent être obstruées ou produire trop de sébum. Dans la plupart des cas, l’affection combine ces deux symptômes. L’excès de sébum adhère à vos cils, provoquant la formation de croûtes. 

Lorsque les bords des paupières sont enflammés, ils deviennent épais, écaillés et rouges. Vos yeux peuvent être brûlants et irrités. Certaines personnes peuvent même perdre des cils.

Quelles sont les causes de la blépharite ? 

La raison du dysfonctionnement des glandes sébacées, situées au bord des paupières, reste encore inexpliquée. Des études ont cependant montré que certains facteurs influent sur le fonctionnement de ces glandes. C’est le cas de certains médicaments, comme les bêta-bloquants, les antidépresseurs et les anticholinergiques. Les hormones jouent également un rôle important dans la production et la qualité du liquide lacrymal. Les femmes enceintes ou ménopausées sont donc plus sujettes aux blépharites. De plus, les personnes qui souffrent d’une maladie cutanée – comme l’acné, l’eczéma ou la rosacée – ont également un plus grand risque d’être un jour touchées. Enfin, les personnes qui souffrent régulièrement de sécheresse oculaire font également partie du groupe à risque. 

Qu’est-ce que la sécheresse oculaire ? 

Lorsque les glandes lacrymales produisent moins de liquide lacrymal ou un liquide de moins bonne qualité, les yeux deviennent secs. Ces deux problèmes sont souvent combinés. Comme nous l’avons mentionné plus haut, le liquide lacrymal protège l’œil des infections. Cette sécheresse provoque une sensation de picotement ou de fatigue des yeux. La vision peut également devenir plus floue. 

La sécheresse oculaire est incurable, car il est souvent impossible de s’attaquer à la cause réelle. Comme dans le cas de la blépharite, les causes possibles sont la prise de certains médicaments, l’âge ou des changements hormonaux. Le but du traitement est de réduire les symptômes invalidants, par exemple en augmentant la quantité de liquide lacrymal grâce à des larmes artificielles (sous forme de gouttes pour humidifier les yeux). Pour plus d’informations, nous vous conseillons de consulter un ophtalmologue. 

Le maquillage peut-il causer une blépharite ? 

En principe, le maquillage des yeux n’est pas dangereux si vous vous démaquillez entièrement chaque soir. Vous négligez régulièrement cette étape ? Même lorsque vous êtes épuisée, il est important de ne pas faire l’impasse sur ce rituel avant de se glisser sous la couette. S’il reste trop longtemps présent sur votre visage, le maquillage peut finir par pénétrer dans les yeux et causer une irritation ou une infection. Ce qui peut entraîner une blépharite….

La blépharite peut-elle être causée par des allergies ? 

Dans certains cas, une réaction allergique peut être à l’origine de la blépharite. En cas de blépharite allergique, vos glandes sébacées réagissent à une ou plusieurs substances présentes dans l’air. Vous pensez que c’est le cas ? Nous vous recommandons alors de consulter un médecin.

La blépharite est-elle contagieuse ? 

Une infection du bord des paupières est pénible, mais n’est heureusement pas contagieuse.  

Que faire en cas d’inflammation des paupières ? 

Suivez ces quatre étapes et répétez la procédure au moins trois fois par jour :  

  1. Fermez les yeux et massez doucement vos paupières. Faites glisser le bout de vos doigts vers le bord de la paupière. Massez la paupière supérieure vers le bas et la paupière inférieure vers le haut. Massez pendant au moins deux minutes. 
  2. Réchauffez ensuite les paupières enflammées pendant cinq à dix minutes avec des compresses chaudes. En plaçant une source de chaleur sur les paupières, le sébum gras se fluidifie, ce qui facilite son évacuation des glandes sébacées. Les compresses Kamillosan Ofta contiennent des extraits de camomille. Cette plante agit sur les paupières grâce à son effet apaisant, calmant et anti-inflammatoire. Les extraits d’hyaluronate de sodium hydratent et protègent. Enfin, les compresses contiennent également des extraits de caprylyl qui détache toutes les impuretés et les croûtes, vous permettant de les éliminer en douceur. 
  3. Fermez les yeux et massez doucement vos paupières du bout des doigts, en les déplaçant vers le bord de la paupière. Massez la paupière supérieure vers le bas et la paupière inférieure vers le haut. Effectuez ce mouvement pendant au moins deux minutes. 
  4. Enlevez les croûtes et les squames en nettoyant les bords des paupières à l’aide d’une compresse à température ambiante. Tenez vos paupières avec le pouce et l’index de l’autre main. Les croûtes ne s’enlèvent pas facilement ? Appliquez alors la compresse réchauffée sur vos paupières pendant quelques minutes. 

La persévérance paye 

Si vous répétez le processus ci-dessus plusieurs fois par jour pendant quelques semaines, les symptômes diminueront généralement. Il est important de ne pas arrêter prématurément de masser, chauffer et nettoyer vos paupières, sous peine de les voir à nouveau gonfler après quelques jours. Au bout d’un moment, vous pourrez diminuer les séances en passant, par exemple, de trois à une séance par jour. Recommencez dès que les croûtes se forment à nouveau. Si le problème persiste, nous vous conseillons de consulter un ophtalmologue.