Insuffisance cardiaque? Besoin de coenzyme Q10?

L’insuffisance cardiaque chronique est un problème souvent négligé, bien que pas moins de 220 000 Belges en souffrent (Ligue Cardiologique Belge, 09/2014). Chaque année, environ 15 000 nouveaux cas sont identifiés. Après 65 ans, un Belge sur cinq y est confronté. L’insuffisance cardiaque signifie que le cœur perd sa capacité à pomper le sang, de manière forte et efficace, à travers le corps. Conséquence : le moindre effort physique se solde par un essoufflement. Dès lors, le cœur va progressivement s’affaiblir. Cette maladie progressive et chronique est caractérisée par un manque d’énergie dans le cœur. Lisez la suite ci-dessous.

L’insuffisance cardiaque : de quoi s’agit-il ?

On parle d’insuffisance cardiaque chronique lorsque le cœur ne remplit plus correctement sa fonction de pompage, et donc que le sang ne peut circuler de manière optimale dans le corps. En conséquence, plusieurs organes ne sont pas correctement ou suffisamment approvisionnés en sang. Une idée communément répandue est que les maladies cardiaques touchent uniquement les personnes âgées. Pourtant, tout adulte peut être affecté par cette maladie chronique progressive. Pour cette raison, la prévention est très importante.

L’hypertension artérielle, les maladies coronariennes (par exemple liées à une crise cardiaque antérieure), un trouble des valves cardiaques ou certains virus sont les causes d’insuffisance cardiaque les plus fréquentes. Mais un mode de vie malsain, notamment trop peu d’exercice physique, une alimentation déséquilibrée ou la consommation excessive de tabac et d’alcool peut généralement entraîner une insuffisance cardiaque ou avoir un effet néfaste sur le cœur.

L’insuffisance cardiaque chronique se caractérise également par de faibles concentrations de coenzyme Q10 dans le tissu cardiaque. La Q10 est une substance naturelle qui est indispensable dans la production d’énergie de notre corps. Les organes qui possèdent les besoins en énergie les plus élevés et qui contiennent donc les plus fortes concentrations de coenzyme Q10 sont le cœur (!), le foie et les reins.

Le NYHA (New York Heart Association) divise l’insuffisance cardiaque en quatre catégories, en fonction du degré de limitation de l’activité physique du patient. La classe 1 correspond aux patients souffrant le moins, et la classe 4 concerne les patients souffrant de fatigue et d’essoufflement, même au repos.

Symptômes et traitement ?

L’insuffisance cardiaque se traite en administrant des médicaments qui stimulent la fonction cardiaque, font baisser la tension artérielle et empêchent la rétention d’eau. Ces médicaments peuvent souvent entraîner des effets secondaires. Les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque chronique souffrent d’essoufflement, de fatigue et de douleurs thoraciques. Ce sont les symptômes les plus courants. Les patients sont limités dans leurs activités physiques et sociales. Même avec une activité physique légère, ils seront plus susceptibles d’être essoufflés.

Une nouvelle importante : l’étude Q-Symbio

L’étude Q-Symbio est une étude en double aveugle, randomisée, réalisée sur 420 participants de neuf pays différents. L’étude a révélé que les patients souffrant d’insuffisance cardiaque chronique avaient une teneur en Q10 dans le tissu cardiaque bien inférieure au niveau normal.

Une approche nutritionnelle complémentaire contenant la coenzyme Q10 a contribué à l’amélioration du niveau de Q10. Ce complément a optimisé l’effet du traitement médicamenteux, entraînant une réduction de 43% de la mortalité cardiovasculaire et une réduction de 42% des incidents cardiovasculaires majeurs. Cela a également abouti à une amélioration nette de la santé, un temps d’hospitalisation plus court, moins d’effets secondaires et une amélioration de la classification NYHA.

Sources: Journal of the American College of Cardiology. The effect of coenzyme Q10 on morbidity and mortality in chronic heart failure: results from Q-SYMBIO: a randomized double-blind trial, JACC Heart Failure, 2017 Dec; 2(6):641-9.