L’ail : un médicament dans votre cuisine

L’ail n’est pas toujours apprécié. C’est pourtant un super aliment pour notre santé. Pour lutter contre certaines pathologies ou pour prévenir certaines maladies, si vous avez de l’ail dans votre cuisine, vous avez tout bon !

L’ail contre le cancer

L’ail aurait une action bénéfique dans la lutte contre certains agents cancérigènes. Les composés sulfurés qui sont renfermés dans l’ail entraveraient la multiplication des cellules cancéreuses. Mais ce n’est pas tout. En effet, l’ail contient des antioxydants (flavonoïdes, tocophérols) qui luttent contre les radicaux libres, responsables de certains cancers. L’ail aurait donc une action préventive sur le cancer de l’intestin, du côlon et de l’estomac.

Les troubles cardiovasculaires

Vous ne le savez peut-être pas mais l’association américaine pour le cœur (American Heart Association) recommande la consommation d’ail du fait de ses vertus protectrices pour prévenir certains troubles cardiovasculaires. L’ail améliore non seulement la circulation sanguine mais permet également de lutter contre le mauvais cholestérol et de faire baisser le taux de triglycérides dans le sang.

Un anti-inflammatoire

Les vertus antimicrobiennes de l’ail ont un excellent résultat pour traiter de façon naturelle certaines pathologies comme le rhume ou le mal de gorge. Quand on mange de l’ail, l’allicine (antimicrobien) passe dans le sang et détruit les virus et les bactéries.

Un antibiotique naturel

Les propriétés anti-infectieuses de l’ail sont connues depuis longtemps. C’est même Louis Pasteur qui a été le premier à reconnaître les vertus de l’ail. Différentes études démontrent que les composés de l’ail peuvent anéantir près de 60 espèces de champignons et près de 20 types de bactéries. Parmi elles, on trouve l’hélicobacter pylori qui est responsable de l’ulcère de l’estomac ou le staphylocoque doré et le pneumocoque responsable de la pneumonie.

La digestion

La vitamine B1 contenue dans l’ail aide à la fabrication d’enzymes qui favorisent une bonne digestion. L’ail est un très bon antiseptique qui entretient la flore intestinale.

Des vertus anti-âge

Les antioxydants tels que les flavonoïdes, tocophérol, cystéine, sélénium, manganèse et cuivre sont très présents dans l’ail. Ils combattent les radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire.

Bon pour les affections de la peau

L’ail étant un puissant antibactérien, antiviral et antifongique grâce à l’allicine qu’il contient, il est excellent contre les mycoses et les verrues. Il suffit de faire une purée d’ail cru et de l’appliquer toute la nuit jusqu’à la guérison.

Vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire : mettre un peu plus d’ail dans vos recettes !