L’alimentation des seniors

Ce n’est pas parce que l’on vieillit que l’on doit se laisser aller. Les seniors ont pourtant souvent des carences dont les causes sont nombreuses : mauvaise alimentation, maladies ou prises de médicaments. Quand le corps vieillit, les besoins alimentaires évoluent. On pense à tort que lorsque l’on prend de l’âge, il faut manger moins. Ce n’est pas du tout le cas. Pour rester en bonne santé lorsque l’on est un senior, il est important d’adapter tout simplement son alimentation !

Les besoins en protéines des seniors

Il faut savoir que les besoins en protéines sont équivalent à ceux de l’adulte et doivent même être supérieur. En effet, le métabolisme protéique chez les seniors favorise la fonte musculaire. Les spécialistes recommandent 1 g par kg de poids et par jour.

Les besoins en calcium des seniors

Lorsque l’on vieillit, le métabolisme du calcium est altéré. Les besoins en calcium sont donc supérieurs à ceux de l’adulte. Les recommandations officielles sont de 1000 mg à 1400 mg par jour.

Les besoins en micronutriments chez les seniors

Lorsque l’on vieillit, on présente un risque élevé de carence en micronutriments. Cela est essentiellement dû à des modifications physiologiques et à certaines pathologies fréquentes lorsque l’on prend de l’âge. On remarque souvent des déficiences en vitamines B et en antioxydants chez les seniors.

Les besoins en lipides chez les seniors

A partir de 65 ans voire 70 ans, le taux de cholestérol n‘est plus corrélé à l’athérome. Cela signifie que la consommation de lipides et donc de graisses peut être plus flexible et peut s’adapter aux goûts de chaque senior.

Les aliments à consommer lorsque l’on est sénior

Vous verrez que l’alimentation des seniors ne varient pas à celle de l’adulte. Mais elle doit tout de même être adaptée en fonction des pathologies de certains séniors. Un sénior n’ayant pas de problèmes particuliers doit consommer :

  • Un produit laitier à chaque repas (yaourt ou fromage)
  • Des fruits et des légumes frais à chaque repas
  • De la viande, du poisson et des œufs
  • Des féculents
  • Des fibres
  • Des matières grasses

Les seniors ne ressentent pas toujours la soif ou ne pensent pas à boire. Pour les inciter à se désaltérer, on peut leur proposer des jus de fruits frais. En plus, c’est bon pour la santé et ils feront le plein de vitamines.

Problèmes de mastication, problèmes financiers, maladies, solitude font que les seniors s’alimentent souvent mal. Il faut bien leur faire comprendre que ce n’est pas parce qu’ils vieillissent qu’ils doivent moins manger, manger mal, en petite quantité ou s’imposer des régimes sans sel ou sans matières grasses. Bien au contraire !