Les tout-petits et le lait

Depuis la naissance de votre enfant, vous veillez à ce qu’il reçoive tous les nutriments nécessaires à sa croissance et à son développement. Vous choisissez l’allaitement au sein pour donner à votre enfant tous les nutriments dont il a besoin. Saviez-vous que ce n’est qu’autour de la troisième année que le système immunitaire de votre enfant est enfin achevé ? Pour cette raison, il est essentiel d’allaiter votre enfant dès le début. 

Le lait comme complément

Entre 6 et 12 mois, votre petit peut commencer à manger et prend sa place autour de la table. Vous passez d’une alimentation lactée 4 fois par jour plus quelques bouchées à un menu quotidien composé de trois repas principaux (petit déjeuner, déjeuner et repas chaud) et 3 en-cas. À partir du huitième mois, votre bébé peut également manger des céréales, comme le blé, et vous pouvez commencer le pain. 

Les tout-petits et le lait

Le lait pour les enfants en bas-âge contient également de nombreux nutriments bénéfiques à la croissance de votre petit. Le lait de vache contient des protéines et du calcium. Si vous souhaitez offrir à votre enfant les avantages du lait, rien ne vous oblige à vous limiter à un petit verre de lait. Vous pouvez également utiliser du lait ou des produits dérivés dans les purées, les soupes, les sauces ou du pudding faiblement sucré.

Pour accompagner la croissance de votre enfant, vous trouverez des nutriments supplémentaires dans le Lait de croissance Olvarit, avec notamment du fer et des vitamines A, C et D. Ces substances soutiennent le système immunitaire. Le fer contribue au développement normal du cerveau.

Votre tout-petit n’aime pas le lait ?

Certains enfants en bas âge deviennent des mangeurs difficiles dès qu’ils découvrent l’existence de récompenses et de friandises meilleures (mais mauvaises pour la santé). S’ils commencent à rejeter systématiquement le lait, vous pouvez par exemple y incorporer des fruits ou faire un milk-shake pour qu’ils consomment néanmoins du lait. Un changement de structure ou de saveur rendra le lait méconnaissable pour l’enfant. Il découvrira ainsi de nouveaux aliments tout en continuant à bénéficier des nutriments du lait. Vous pouvez également donner un yaourt à votre tout-petit car sa valeur nutritive est identique à celle du lait. Laissez-le surtout s’exercer au maniement de la cuillère car la motricité des tout-petits commence à bien évoluer aux alentours de la deuxième année.

La pyramide alimentaire des tout-petits

Mais d’autres aliments peuvent également aider votre enfant à se développer. Comme pour les adultes, un régime alimentaire équilibré est primordial pour les tout-petits. Le sucre et les aliments riches en graisses doivent rester exceptionnels car ils  ne sont pas essentiels pour le développement. Ils doivent donc être consommés avec modération. Pensez également à le faire boire suffisamment. Le lait de croissance peut faire partie du petit déjeuner, du déjeuner ou du dîner. Mais c’est également une solution idéale entre les repas pour assurer une hydratation suffisante. Votre enfant doit en effet boire suffisamment entre les repas. L’eau reste ici irremplaçable, mais un tout-petit peut également boire de temps en temps du jus de fruits ou de légumes ou un thé sans sucre.

Olvarit