Femmes

Mycose des ongles : l’affection la plus fréquente des ongles

La mycose des ongles est une affection fréquente : elle touche environ 10 % de la population belge. Il n’y a donc pas de raison d’en avoir honte. Ce sont principalement les adultes qui courent le risque de développer une mycose des ongles. Les enfants n’en souffrent pratiquement pas.

À quoi ressemble une mycose des ongles ?

Une mycose des ongles, également nommée hyperkératose sous-unguéale, est facile à reconnaître. Plusieurs symptômes indiquant la présence d’une mycose des ongles sont :

  • Bords de l’ongle décolorés. Ils deviennent blanc-jaune, marron ou verts.  La plaque unguéale peut également se décolorer.
  • Épaississement de l’ongle. Cela est dû à la présence de champignons sous l’ongle.
  • Ongle rugueux et friable. De petits morceaux d’ongles peuvent également se casser.
  • En cas de mycose des ongles non traitée, l’ongle peut finir par se casser entièrement.

Comment attrape-t-on une mycose des ongles ?

L’apparition d’une mycose des ongles provient d’un champignon cutané, parfois provoqué par un contact physique direct avec une personne contaminée. Dans la plupart des cas, la contamination s’effectue via des espaces humides où subsistent des spores de champignons. Par exemple dans la salle de bains ou la piscine.

Lorsque vous entrez en contact avec ces spores, vous êtes loin de développer immédiatement une mycose des ongles. C’est seulement lorsque votre résistance n’est pas suffisamment forte à ce moment que la mycose a une chance de se développer.

Comment traiter une mycose des ongles ?

Pour traiter une mycose des ongles, vous pouvez prendre des comprimés contre les mycoses des ongles. Ces comprimés peuvent être obtenus via votre médecin généraliste. L’inconvénient de ces comprimés est qu’il vous faut les prendre sur une longue période et qu’ils ont souvent des effets secondaires.

Vous pouvez également choisir un traitement externe, en étalant des produits antifongiques sur l’ongle. Ces derniers sont disponibles en pharmacie. Les produits antifongiques freinent la progression du champignon et/ou finissent par le tuer. Ces produits sont surtout efficaces lorsque les champignons se logent à la surface de l’ongle. Si le champignon est niché sous l’ongle, les crèmes et les liquides ne pénètrent souvent pas suffisamment profondément pour les atteindre. Les produits contenant de l’urée ont plus de chances de pénétrer en profondeur dans l’ongle et obtiennent de meilleurs résultats.

Mieux vaut prévenir que guérir

Il n’est pas possible d’éviter à 100 % une hyperkératose, mais vous pouvez évidemment limiter le risque. Évitez d’être contaminé en marchant pieds nus dans les espaces publics. Surtout dans les espaces humides comme la piscine ou le sauna. Dans ces lieux, portez toujours des sandales. En outre, une bonne hygiène des pieds est importante. Coupez vos ongles courts et séchez toujours bien vos pieds en sortant de la douche, y compris entre les orteils. Veillez à une aération suffisante de vos pieds. Portez des chaussures bien aérées et des chaussettes en laine ou en coton. Vos chaussettes sont mouillées ? Prenez immédiatement une nouvelle paire.

Comme vous avez pu le lire, votre résistance joue également un grand rôle. Renforcez-la avec un régime alimentaire équilibré, suffisamment d’exercice physique et un bon repos nocturne.

You Might Also Like

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>