Pourquoi ouvrir les fenêtres pour aérer n’est pas suffisant pour garantir un habitat sain

Vous pensez que la qualité de l’air de votre domicile est optimale, car vous ouvrez tous les jours la fenêtre ? Après la lecture de cet article, vous comprendrez pourquoi aérer ne signifie pas ventiler.

Pourquoi l’air frais est-il si important ?

L’air extérieur est souvent plus sain qu’à l’intérieur du domicile. Le simple fait de respirer, se laver ou nettoyer fait s’accumuler de l’humidité et des substances nocives. La peinture, les matériaux de construction, les meubles et rideaux libèrent en permanence de petites quantités de substances nocives, comme le radon et le formaldéhyde.

L’accumulation de ces substances nocives ne se remarque pas immédiatement, mais elles peuvent entraîner des troubles sur le long terme : maux de tête, asthme, allergies et irritation des voies respiratoires. Certaines substances peuvent même s’avérer cancérigènes.

La différence entre ventiler et aérer

On confond souvent aérer et ventiler.  Ces deux termes désignent cependant deux choses bien distinctes.

Aérer signifie rafraîchir l’air intérieur en ouvrant brièvement fenêtres et/ou portes. L’effet est immédiatement perceptible, mais ne dure souvent pas plus d’une demi-heure. Après cette demi-heure, l’effet est déjà considérablement réduit. Pour cette raison, la ventilation est également nécessaire. Ventiler signifie rafraîchir l’air intérieur de manière permanente, de préférence 24h sur 24. Seule la ventilation continue et contrôlée, via un système de ventilation, garantit une bonne qualité de l’air.

Ventiler votre maison 24 heures sur 24

La solution la plus simple pour ventiler votre domicile de manière permanente est un système de ventilation. Depuis 2006, ces systèmes sont obligatoires dans les nouvelles habitations et en cas de grosse rénovation. Mais tous ceux qui rénovent gagnent à installer un système de ventilation.

Vous ne disposez pas de système de ventilation, mais vous souhaitez cependant bien aérer votre habitation ? Entrebâillez vos fenêtres le plus souvent possible. Une petite ouverture est déjà suffisante. Lorsqu’il fait froid ou que le vent souffle, l’ouverture peut être encore réduite. Pour un bon flux d’air, il est préférable d’ouvrir plusieurs fenêtres qui se font face.

Entrebâiller les fenêtres dans les vieilles habitations permet également une ventilation naturelle. Garder les fenêtres fermées est plus économe en énergie, mais la qualité de l’air risque d’en souffrir. Réfléchissez-y bien avant d’envisager la manière de ventiler votre habitation.

Autres astuces :

  • Installez une ventilation dans vos fenêtres ou en façade
  • Une cale de fenêtre peut éviter que votre fenêtre ne claque
  • Veillez à aérer sans renforcer le risque de cambriolage
  • À terme, il est préférable d’investir dans un bon système de ventilation. Cela permet une ventilation contrôlable, permanente, économe en énergie et sûre.

Habitat sain, astuces

Si vous ventilez convenablement 24 heures par jour, une aération supplémentaire n’est pas forcément nécessaire. Cependant, une aération supplémentaire peut s’avérer souhaitable dans les situations suivantes :

  • Lorsque vous séchez du linge à l’intérieur
  • Pendant et après la cuisson d’aliments sans une bonne hotte aspirante
  • Après la douche ou le bain
  • Pendant et après le nettoyage de la maison
  • Lorsque vous fumez à l’intérieur
  • Lorsque vous utilisez des bougies parfumées ou des désodorisants
  • Pendant des travaux de peinture, bricolage ou l’utilisation de colles
  • Après l’achat de nouveaux rideaux, tapis ou meubles

Que signifie un habitat sain ?

De manière générale, nous sommes de plus en plus conscients de l’importance de surveiller notre santé. Nous  veillons à faire suffisamment d’exercice physique, mais perdons souvent de vue notre domicile. Votre habitat est-il sain ?