Que faire des déchets verts ?

Saviez-vous qu’une grande partie des déchets domestiques est composée de matériaux organiques ? Il s’agit des déchets de légumes, fruits et jardins (LFJ), détritus ménagers sous forme d’épluchures et restes de légumes, de fruits, de pommes de terre et de nourriture cuite. Ils n’ont pas leur place dans la poubelle des déchets ordinaires, car ils peuvent être transformés en un produit utile et bon pour l’environnement : le compost.

LFJ ?

En compostant vos déchets LFJ dans un tas ou un bac à compost, vous recyclez vous-même une part importante de vos détritus.

En quoi consistent les déchets LFJ ?

Ce groupe contient les types de déchets suivants :

  • Épluchures de fruits et de légumes
  • Sachets de thé et de café
  • Restes de légumes
  • Déchets verts du jardin
  • Fumier des petits animaux domestiques
  • Restes de fleurs et de plantes
  • Taille des haies
  • Herbe tondue
  • Feuilles et mauvaises herbes

Pas des déchets LFJ ?

Les types suivants ne sont pas des déchets LFJ :

  • Restes d’aliments cuits
  • Sauces, graisses et huiles
  • Litière pour chat
  • Coquilles de moules
  • Petits os, pain et garniture
  • Cendres de cheminée
  • Terre et sable
  • Plastiques et plastiques biodégradables
  • Couches
  • Poussière d’aspirateur
  • Coquilles d’œuf

Quelques astuces

  1. Il n’est pas utile de toujours éplucher les fruits et les légumes. La plupart des vitamines et des valeurs nutritives se trouvent juste sous la peau. Il est cependant conseillé de bien laver les fruits et légumes.
  2. Veillez à utiliser le maximum de vos ingrédients. Par exemple, vous pouvez utiliser les fanes des carottes, les feuilles de chou-fleur, etc. pour faire un bouillon de légumes frais.
  3. Ne jetez pas immédiatement les restes, mais faites un « repas de restes ».

Que faire des déchets LFJ ?

Recyclez vos propres déchets LFJ et achetez un bac à compost auprès de la commune à un prix fortement réduit. Vous n’avez pas de place pour un bac à compost ? Utilisez alors un sac spécial LFJ. Vous pouvez uniquement collecter ces déchets verts avec les sacs offerts ou vendus par la commune ou par un revendeur agréé.

Compostage maison

Les déchets LFJ peuvent être également très utiles pour enrichir la terre de votre jardin. La seule chose que vous avez à faire est d’installer un bac à compost ou un système de tas ou de silos de compostage.

Quelques astuces

1. Aéré & humide

Un bon compost est à la fois aéré et humide. Il est ici nécessaire de mélanger les déchets verts et marron. Les déchets verts sont, par exemple, les pommes de terre, les restes de fruits et légumes, l’herbe tondue, les filtres à café, etc. Les déchets marron se composent des restes volumineux comme les coquilles de noix, les feuilles et les émondes. Mélangez les deux types de déchets et travaillez en couches fines. Vous évitez ainsi une couche épaisse de déchets verts qui s’accumulent et ne se décomposent pas.

2. Veillez à réduire la quantité de déchets

Plus la quantité de déchets est faible, plus le compostage s’effectue rapidement. Pour cette raison, ne jetez jamais de grandes branches sur votre tas de compost, mais coupez-les d’abord en petits morceaux. Coupez également les grands morceaux de restes de légumes en petits blocs.

3. Pas une poubelle

Un tas de compost n’est pas une poubelle. Vous ne pouvez donc pas tout jeter les yeux fermés. Les restes de nourriture d’origine animale comme les petits os de poulet ou les restes de nourriture cuite comme les spaghettis n’ont pas leur place dans le compost. Jetez-les dans la poubelle des déchets ordinaires.

4. Évitez les produits chimiques

Le compostage s’effectue grâce aux moisissures, aux bactéries et aux invertébrés. Pour cette raison, il est important de ne pas jeter de produits de désherbage ou d’essences de bois traités sur votre compost. Ils peuvent empêcher l’action des micro-organismes.