Quelle quantité d’aliments dois-je donner à mon enfant ?

C’est une question qui tracasse beaucoup de jeunes parents. Naturellement, il est très important que votre enfant mange suffisamment pour bien grandir et rester en bonne santé. Mais à chaque âge correspond un régime alimentaire et des quantités différentes, un point qui n’est pas toujours facile à gérer pour les parents.

C’est pourquoi nous avons résumé ici les informations les plus importantes pour vous aider à déterminer la quantité idéale de nourriture à mettre dans l’assiette de votre petit.

Jusqu’à 6 mois

L’allaitement au sein ou au biberon reste ici la principale source d’alimentation.

Après cette période, vous pouvez passer progressivement à une alimentation solide, tout en continuant à lui donner du lait. Pour que le passage aux aliments solides se fasse en douceur, vous pouvez faire goûter des purées à votre enfant, à partir de 4 mois.

Qu’est-ce que l’étape de la purée ?

Il s’agit de petites collations « d’entraînement » qui aident votre enfant à s’habituer aux aliments solides. Chaque fois, essayez une saveur clairement identifiable, pour que votre enfant découvre réellement des saveurs distinctes.

Vous pouvez soit préparer vous-même ces purées (dans ce cas, assurez-vous qu’elles soient finement moulues), soit choisir un petit pot pour bébé. Chacun de ces pots (comme ceux d’Olvarit) contient généralement une saveur clairement identifiable. Bien sûr, votre enfant n’a pas besoin de manger intégralement sa purée maison ou son petit pot au cours de cette étape, le lait reste l’aliment le plus important jusqu’à 6 mois.

Conseil : votre enfant n’arrive pas encore à manger le pot entier d’Olvarit ? Ne réchauffez que la moitié du repas ou de la purée Olvarit à la fois. Vous pouvez conserver le reste dans un contenant hermétique au réfrigérateur.

Quelle est la bonne quantité de nourriture pour un enfant à partir de 6 mois ?

Même après 6 mois, le lait reste important pour votre enfant, par exemple pour le petit déjeuner, le diner et avant d’aller au lit. Pour le déjeuner et les collations, vous pouvez donner des aliments solides à votre enfant. N’oubliez pas de faire boire de l’eau après et entre les repas, pour vous assurez que votre enfant consomme assez de liquide maintenant qu’il boit moins de lait.

Évidemment, certains enfants mangent plus que d’autres. Pour vous aider, vous pouvez cependant vous baser sur le ratio suivant (par repas chaud, pour un enfant de 6 à 11 mois) : 25 g de viande ou de poisson, 50 g de pommes de terre ou pâtes et 125 g de légumes.

Gardez à l’esprit que si le choix des aliments vous appartient, c’est à votre enfant de décider la quantité qu’il souhaite manger. Ne forcez donc jamais votre enfant à manger une portion complète : s’il en a assez, il s’arrêtera tout seul.

Plus votre enfant grandit, plus vous pouvez lui donner des aliments solides (et réduire le lait). Par exemple, à partir de 8 mois, vous pouvez donner à votre enfant du pain avec une garniture saine (de préférence du pain blanc ou brun clair ; attendez 1 an pour le pain complet).

Plans nutritionnels

Vous trouverez ici les plans nutritionnels en fonction de l’âge de votre enfant :