Quelques astuces pour diminuer le risque de cholestérol élevé

Le cholestérol est un élément essentiel de la vie. Il est impliqué, entre autres, dans la construction des membranes de nos cellules. Une augmentation du taux de cholestérol est cependant très dangereuse pour la santé et peut augmenter le risque de développer des maladies. Vous souhaitez diminuer le risque d’excès de cholestérol ? Voici cinq astuces pratiques.

Le bon cholestérol

Lorsque nous parlons d’un taux de cholestérol élevé, le cholestérol visé est en réalité toujours le « mauvais » cholestérol. Ce dernier est nommé LDL. Un taux trop élevé de LDL peut être dangereux pour votre santé. Il existe cependant également un « bon » cholestérol, nommé HDL. Ce cholestérol HDL est bon pour la santé, car il transporte l’excédent de graisse vers votre foie, qui se charge ensuite de le décomposer.

1 : Huile d’olive

Les polyphénols contenus dans les olives possèdent d’excellentes propriétés antioxydantes, qui combattent l’oxydation du LDL et donc l’obstruction des artères. L’huile d’olive extra vierge est la meilleure pour votre santé. Elle contient en effet de l’hydroxytyrosol. Il s’agit d’un antioxydant très puissant qui contribue à augmenter votre bon cholestérol. Il empêche également l’oxydation de votre mauvais cholestérol, réduisant ainsi le risque de maladies cardio-vasculaires.

2 : Levure rouge de riz(Monascus purpureus)

L’huile d’olive n’est pas le seul produit naturel capable de lutter contre un taux de cholestérol élevé. La levure rouge de riz est également très efficace. Il s’agit en fait d’une moisissure qui est cultivée sur du riz. Cette levure contient un colorant rouge. Le riz utilisé est du riz classique que l’on a laissé fermenter avec une levure de couleur rouge nommée Monascus purpureus. C’est donc cette levure qui est de couleur rouge, et non le riz.

La levure de riz rouge est composée de Monacoline K. L’autorité européenne de sécurité alimentaire recommande une consommation quotidienne de 10 mg de Monacoline K pour conserver un taux de cholestérol normal. Et saviez-vous que la combinaison d’olive et de levure de riz rouge multiplie par deux l’efficacité totale ?!

3 : Moins de graisses saturées

Un régime alimentaire occidental classique comporte beaucoup trop de graisses saturées. Cet excédent de graisses saturées se traduit par une augmentation du cholestérol. Prenez donc le problème à la source en consommant moins de graisses saturées. Ces dernières sont présentes, entre autres, dans :

  • Chips et snacks salés
  • Biscuits et gâteaux
  • Chocolat
  • Saucisse
  • Fritures
  • Etc.

4: Évitez le stress

Le stress influence fortement votre cholestérol. Un stress quotidien peut augmenter de 10 % votre taux de cholestérol. En cas de stress sérieux, ce chiffre peut être encore supérieur. Essayez donc d’éviter le stress, prenez du temps pour vous détendre et apprenez quelques techniques de détente.

5: Repos nocturne suffisant

Un manque de sommeil et d’activité physique peut également avoir une influence négative sur votre cholestérol. Cet effet est déjà perceptible après trois nuits de moins de quatre heures de sommeil. En outre, le manque de sommeil a également des effets sur votre résistance au stress. Si vous n’êtes pas bien reposé, vous supporterez en effet moins bien le stress. Inversement, le stress peut également perturber votre sommeil. Essayez donc d’agir simultanément sur le stress et les problèmes de sommeil.