Rentrée scolaire : attention aux poux !

L’école primaire est le lieu de propagation des poux par excellence. Au cours des jeux, la proximité des enfants offre un champ libre aux poux. Les nombreux cartables et vestes qui se touchent se révèlent également être une mine d’or pour ces parasites. Pour cette raison, il est très important de contrôler régulièrement la présence de poux chez votre enfant. Cependant, la prévention est encore plus importante.

Au fait, qu’est-ce qu’un pou ?

Un pou n’est rien d’autre qu’un parasite désagréable. Vous pouvez comparer les poux aux moustiques, car ces deux parasites se nourrissent de sang et privilégient les endroits chauds. Vous les trouverez donc d’abord dans les endroits les plus confortables pour eux.

Chez une personne normale, les endroits les plus chauds sont les zones où la pilosité est la plus forte. Vous trouverez donc les poux dans les cheveux au sommet de la tête, dans la nuque et sous les aisselles. Pour pouvoir dénicher les poux, il faut parfois regarder très attentivement, car les poux peuvent avoir pénétré en profondeur dans la peau au cours du processus d’implantation.

Votre enfant se gratte régulièrement et des boutons sont visibles au niveau du cuir chevelu ? Il y a de fortes chances qu’il ait des poux.

Comment reconnaitre un pou ? 

Il existe différents types de poux auxquels vous pouvez être confrontés. Le pou de la tête est le plus fréquent. Il se reconnait à son corps gris-bleu et mesure environ 2 à 4 millimètres. Lorsqu’un pou est présent depuis déjà un certain temps, son corps prend une couleur rouge brun. En effet, le sang déjà ingéré par le pou modifie la teinte de ce dernier.

Si votre enfant se gratte, c’est en raison de la salive laissée par le pou lorsqu’il boit le sang. Bien que ces quantités de salive soient minimes, les plus petites « piqures » peuvent entraîner de réelles démangeaisons. Pour cette raison, il est heureusement possible de reconnaitre rapidement la présence de poux, avant que les dommages soient plus importants.

Comment votre enfant attrape des poux

La méthode la plus courante de transmission des poux est par simple contact avec un autre enfant ayant des poux. Aucun autre parasite ne se transmet aussi facilement que le pou traditionnel.

Bien que de nombreuses personnes associent encore la présence de poux avec une mauvaise hygiène, il n’en est rien. Il n’y a pas grand-chose à faire pour prévenir l’apparition de poux. La promiscuité naturelle dans laquelle les enfants jouent et travaillent (contacts au niveau des cheveux) explique la facilité avec laquelle les poux voyagent d’un point A à un point B.

Les écoles ne sont pas les seuls endroits où l’on constate une présence accrue de poux. Les parcs d’attractions, les centres de jeux et les trains sont d’autres terrains de prédilection pour ces parasites. Votre enfant a joué dans un endroit plein d’enfants ? Une fois à la maison, il est alors préférable de contrôler ses cheveux. Vous évitez ainsi non seulement que les poux commencent leur travail, mais également que votre enfant ne contamine ses autres camarades !

La façon la plus efficace de combattre les poux est de traiter immédiatement les cheveux avec un bon produit anti-poux, comme le shampoing/lotion d’Elimax, disponible sans ordonnance dans toutes les pharmacies.