Réponses aux 5 questions les plus fréquentes sur la protection solaire

1. Quelle est la fiabilité des crèmes solaires ?

Les crèmes solaires sont fiables, mais elles sont souvent mal utilisées. Beaucoup de personnes utilisent une quantité trop faible de crème solaire ou choisissent un indice de protection trop faible. Choisissez de préférence un indice de 30 ou 50.

Le fait d’utiliser une crème solaire avec un indice de protection élevé ne signifie pas que vous pouvez l’appliquer moins souvent. Quel que soit l’indice, vous devez renouveler l’application toutes les 2 heures.

Notez également que la crème solaire n’agit qu’une demi-heure après son application. Après avoir transpiré ou nagé, appliquez généreusement une nouvelle couche. Un corps adulte a besoin en moyenne de six cuillères à soupe de crème solaire.

En appliquant les conseils ci-dessus, vous pourrez vous exposer au soleil en toute tranquillité.

2. Si je reste dans l’ombre, dois-je m’enduire ?

Oui ! Vous pouvez également attraper des coups de soleil en restant à l’ombre. Les rayons UV traversent souvent le feuillage des arbres et même un parasol n’arrête pas tout. De plus, les rayons UV peuvent également atteindre votre peau par réflexion sur le sable, l’eau ou la neige.

S’il fait beau, il est sage de chercher un endroit à l’ombre, mais aussi d’appliquer beaucoup de crème solaire. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises.

3. Les crèmes solaires sont-elles nocives pour l’environnement ?

De nombreuses crèmes solaires polluent l’eau lorsque vous vous baignez. L’oxybenzone, un ingrédient communément présent dans les crèmes solaires, cause des dommages aux récifs coralliens, en perturbant la croissance des coraux.

Cependant, il existe aussi des crèmes solaires écologiques qui ne contiennent pas de produits chimiques, mais des filtres naturels d’origine minérale. Ces crèmes solaires ne causent aucun dommage au monde sous-marin. Avec les produits respectueux de l’environnement de Caudalie, par exemple, vous prenez soin de vous et de l’environnement.

4. Une crème solaire est-elle nocive en soi ?

Les produits solaires qui contiennent des filtres chimiques et absorbent la lumière du soleil contiendraient des perturbateurs endocriniens. Par sécurité, nous vous conseillons d’opter pour une crème solaire naturelle.

Caudalie a lancé des produits solaires écologiques, sans filtres hydrosolubles, hautement biodégradables. Les ingrédients de base des produits sont naturels, issus de la vigne et du raisin.

5. Puis-je utiliser le restant de ma crème solaire de l’an dernier ?

C’est peu probable, car les crèmes solaires possèdent une date de péremption. Utiliser une crème solaire après la date limite ne donne aucune garantie sur l’efficacité de la protection contre les rayons UV. En effet, les variations de température, l’oxygène et la lumière ont une influence sur la crème solaire. Dès l’ouverture du tube, l’efficacité de la crème solaire commence à diminuer.

Votre tube est encore complètement plein ? Appliquez une couche généreuse sur votre peau et achetez un tube de crème solaire plus petit. Il est préférable d’investir chaque année dans un nouveau tube.