Sport, Sport general, Uncategorized

Les sportifs de haut niveau sont-ils plus sujets aux lésions cardiaques ?

On vous dit de plus en plus souvent que les jeunes athlètes de haut niveau meurent de maladies cardiaques, y a-t-il un lien avec le sport de haut niveau ?

La mort subite de jeunes athlètes de haut niveau passe rarement inaperçue. Les sports physiquement intenses, comme le cyclisme ou le triathlon, soumettent souvent le cœur, ainsi que tous les autres muscles, à un stress prolongé. Chez les athlètes, la frontière entre l’entraînement intensif et le surentraînement est parfois très mince. Face à un cas avéré de surentraînement, un simple repos et une diminution de l’entrainement ne suffisent pas à résoudre le problème.

Bien que les médecins recommandent souvent le sport pour rester en bonne santé, une activité excessive – souvent pratiquée par les athlètes de haut niveau – peut avoir l’effet inverse. L’excès de sport crée un stress oxydatif qui se traduit par de la fatigue. La bonne nouvelle est qu’il existe une possibilité de prévenir ce phénomène, grâce à la coenzyme Q10, qui est à la fois un antioxydant et l’élément clé de la production d’énergie dans le corps.

La Q10 est le producteur d’énergie de notre corps

La Q10 est une substance naturelle qui joue un rôle essentiel dans la production d’énergie dans notre corps. Elle est présente dans chaque cellule du corps. Cette substance est déjà connue par de nombreux athlètes en raison de sa capacité à stimuler naturellement le renouvellement énergétique cellulaire et à augmenter l’endurance. Nos muscles, notre foie, nos reins et notre cœur (en particulier) ont des besoins énergétiques plus élevés pour assurer un fonctionnement optimal. Tout comme les vitamines et les minéraux, la Q10 est naturellement présente dans les aliments. Les aliments particulièrement riches en graisses tels que les poissons gras, le soja, les noix et la viande sont riches en Q10, mais ces quantités restent néanmoins faibles.  La plus grande partie de cette coenzyme est produite par le corps lui-même. Mais certains facteurs tels que l’âge (plus de 30 ans), l’utilisation de statines hypocholestérolémiantes, le tabagisme, la pollution et le stress réduisent la production d’énergie.

Étude chez les athlètes masculins de haut niveau

Une étude, récemment publiée dans le “Journal of Nutrition” britannique, a examiné comment une supplémentation en Q10 pouvait aider les athlètes de haut niveau. Les chercheurs ont révélé comment une prise de Q10 contribuait à prévenir les effets négatifs causés par un entraînement extrêmement intense chez les nageurs de haut niveau. Les chercheurs ont examiné les lésions cardiaques et le stress oxydatif chez les participants utilisant (ou non) des suppléments de coenzyme Q10. Par la suite, aucun signe de lésion tissulaire ou de stress oxydatif accru n’a été retrouvé chez les athlètes ayant pris de la Q10. Cette substance possède donc un effet protecteur contre les éventuels effets nocifs de l’entraînement sportif intensif.

Compensez vos carences !

Vous pouvez compléter vos carences avec Bio-Q10 ou BioActive Q10, une forme de Q10 identique à celle produite par le corps. Le Bio-Q10 est un produit bien documenté, qui possède une biodisponibilité élevée et dont la sécurité est garantie. Il contient également de la vitamine C pour soutenir la production d’énergie du corps.

You Might Also Like

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>