Tout-petits et parents végétariens ou végétaliens ?

En tant que parent, vous choisissez le style de vie végétarien pour des motifs personnels, mais qu’en est-il de votre enfant ? A-t-il besoin de nutriments que l’on ne retrouve pas dans les produits végétariens ? Et quelles sont les conséquences d’un régime végétalien sur votre petit ? 

Croissance et développement

Différentes études [1] ont montré qu’un style de vie végétarien n’avait pas d’influence sur la croissance et le développement des jeunes enfants. Les résultats ne différents pas avec les enfants omnivores. Une différence existe cependant dans le cas des enfants suivant un régime végétalien. Ces enfants sont en effet plus petits et pèsent moins que leurs camarades omnivores.

Carences en vitamines

Les mères végétariennes présentent souvent une carence en vitamine B12, vitamine que l’on retrouve dans les produits d’origine animale. En conséquence, les nourrissons peuvent également présenter cette carence. Il faut noter que les mères prenant des compléments alimentaires de vitamine B12 n’ont pas la garantie que leur bébé reçoive suffisamment de vitamine B12. Cette carence peut entraîner des problèmes neurologiques chez un nourrisson. Pour cette raison, il est recommandé de consommer de la viande ou du poisson 1 fois par semaine ou de prendre des suppléments en vitamine B12 pour diminuer ce risque.  

Lait de soja

Lorsque le lait de vache est remplacé par du lait de soja, une carence en vitamine D peut apparaître chez les tout-petits. Il est possible de compenser cette carence avec des suppléments, à condition de bien protéger la peau de votre enfant contre les rayons UV. N’oubliez pas que la lumière du soleil à elle seule ne suffira pas à assurer une synthèse suffisante de vitamine D.

Ne commencez les produits à base de soja qu’à partir de la première année. Vous pouvez également trouver du lait de croissance à base de lait de soja, pour fournir à votre enfant les nutriments nécessaires, tout en respectant votre style de vie.

Alimentation végétarienne équilibrée

Les végétariens souhaitant transmettre ce style de vie à leur enfant doivent veiller à fournir un régime alimentaire équilibré et varié à leur petit pour s’assurer qu’il assimile bien tous les nutriments nécessaires. Les régimes alimentaires végétaliens sans suppléments ne sont pas conseillés pour les enfants. En cas de doute, consultez toujours votre docteur ou un diététicien.

Le lait de croissance peut apporter aux tout-petits les nutriments qui leur manquent peut-être dans leur alimentation.

En cas de régime particulier, surveillez la consommation des nutriments suivants et donnez éventuellement des suppléments à votre enfant :

  • Vitamine B : si vous renoncez au poisson et à la viande
  • Protéines
  • Calcium : si vous renoncez aux produits laitiers
  • Vitamine D : des compléments sont conseillés pour tous les enfants
  • Fer : les femmes enceintes et les bébés nourris au sein de mères végétariennes reçoivent une alimentation assez riche en fer, pour les bébés sous forme de supplément à partir de 6 mois

Avec sa formule Complete Care, le lait de croissance d’Olvarit contient de la vitamine D & B, du calcium et du fer pour soutenir les tout-petits dans leur croissance et leur développement.

Conditions de l’alimentation végétalienne

Dans le cas d’un style de vie végétalien, le régime doit également être établi de manière équilibrée. La carence en protéines est fréquente, car les végétaux contiennent moins de protéines que, par exemple, les produits laitiers.

Le lait de soja et les desserts à base de soja sont de bons substitutifs au lait de vache ; le lait de soja maternisé, spécialement conçu pour les tout-petits, peut également remplacer le lait de vache dans une alimentation végétalienne.

Olvarit

[1] Source : voir la brochure Kind en Gezin : https://www.kindengezin.be/img/vegetarische-voeding-defversie.pdf