Comment traiter une cystite (sans complication) sans antibiotique

En cas de cystite grave, des antibiotiques peuvent être appropriés pour prévenir des dommages importants.

Les infections urinaires sont des affections fréquentes dont les symptômes peuvent être particulièrement invalidants. Heureusement, la plupart des cystites disparaissent au bout de quelques jours. Une cystite sans complication ne devrait donc certainement pas se traiter immédiatement avec des antibiotiques. Pour savoir ce que vous pouvez faire, lisez vite la suite ci-dessous.

Cystite : antibiotiques ou pas ?

Les antibiotiques sont des médicaments très utiles, du moins si vous les utilisez à bon escient. Cependant, si vous les utilisez sans que cela soit réellement nécessaire, ils font plus de mal que de bien. Les antibiotiques perdent leur effet lorsqu’ils sont trop souvent (inutilement) utilisés.

Néanmoins, les antibiotiques peuvent s’avérer particulièrement utiles en cas de cystites avec complications. Il s’agit d’infections urinaires dans lesquelles le risque que l’inflammation atteigne le bassin rénal ou finisse dans le sang est plus élevé (les groupes à risque étant les femmes enceintes, les jeunes enfants, les hommes, la personnes ayant de la fièvre, etc.). En cas de cystite sans complication, il n’y a pas de facteurs de risque.

Traitement sans antibiotiques de la cystite sans complication

Automédication

En plus des antibiotiques, il existe heureusement d’autres dispositifs médicaux qui peuvent vous aider à soulager votre inflammation de la vessie. Uri-Cran®Forte (à base de propolis, d’extrait d’hibiscus, de gélatine et de xyloglucane) réduit non seulement les symptômes d’une infection urinaire (en drainant efficacement les bactéries présentes), mais peut également prévenir les rechutes (les bactéries ont en effet plus de mal à s’attacher).

Buvez suffisamment

Essayez aussi de boire suffisamment. En buvant plus, vous urinerez plus souvent. Plus vous urinez, plus il y a de chances que les bactéries soient éliminées.

Ne vous retenez pas d’uriner

Il va sans dire que se retenir d’uriner n’est pas une bonne idée. Non seulement parce que vous n’éliminez pas les bactéries, mais aussi parce que cela peut également faciliter la propagation des bactéries.

En outre, il est très important de vider complètement votre vessie en urinant. Ainsi, moins de bactéries restent dans votre vessie. Une bonne posture assise peut vous aider à détendre vos muscles, à mieux vider votre vessie, plus rapidement.

Éliminer les autres causes possibles

Hormis la perturbation du débit urinaire, l’inflammation de la vessie a de nombreuses autres causes possibles. Vous avez peut-être des indices sur la façon dont vous avez contracté l’infection. Le plus souvent, vous en ignorez la cause. Quoi qu’il en soit, essayez d’éliminer autant que possible les causes possibles de l’infection :

  • Après être allée à la selle, essuyez-vous toujours d’avant en arrière. De cette façon, vous évitez que les bactéries intestinales n’atteignent les uretères.
  • Pour les femmes, il est important d’uriner après un rapport sexuel. Les éventuelles bactéries qui peuvent atteindre l’urètre à la suite du frottement constant sont ainsi immédiatement évacuées.
  • Des vêtements trop serrés, surtout s’ils sont faits en matériaux synthétiques non respirants, peuvent créer un environnement (humide) favorisant la prolifération des bactéries.

Pas d’amélioration en vue ?

Si vos symptômes durent plus d’une semaine ou si vous ne remarquez toujours aucune amélioration 48 heures après avoir pris Uri-Cran®Forte, il est alors recommandé de consulter votre médecin.



Advertisement