Traiter des verrues : avec des produits de pharmacie ou via un médecin ?

Quoi de plus courant que les verrues ? Malgré leur caractère bénin et le fait qu’elles disparaissent d’elles-mêmes avec le temps, ces affections cutanées n’en restent pas moins pénibles. Outre leur aspect inesthétique, les verrues peuvent également être source de désagréments. De plus, les verrues sont très contagieuses.

Beaucoup de personnes choisissent de ne pas attendre et de traiter le problème. C’est essentiellement le cas des adultes, pour qui les verrues sont souvent un peu plus coriaces que pour les enfants.

Mais quelles sont les options qui s’offrent à vous pour éliminer les verrues ? Est-il préférable de consulter un médecin ou pouvez-vous traiter le problème à domicile, au moyen d’un médicament disponible en pharmacie ? La réponse dans cet article !

Qu’est-ce qu’une verrue ?

Explication

Une verrue est un gonflement bénin de la peau causé par une infection virale. La plupart des verrues apparaissent sur nos mains et nos pieds. Les verrues se distinguent par leur forme, leur taille ainsi que leur type.

Types

Pour résumer, il existe quatre types de verrues différents :

  • La verrue commune
  • La verrue plate
  • La verrue plantaire
  • La verrue génitale

Les verrues communes (vulgaires) sont provoquées par les ‘papillomavirus humains‘ et peuvent apparaître presque partout sur la peau. De plus, elles se développent généralement en petits groupes. Elles touchent particulièrement les adolescents.

La verrue plate est une variante de la verrue commune, mais, comme son nom l’indique, elle n’est pas aussi protubérante qu’une verrue ordinaire. Elle apparaît sur les lèvres, le nez et les paupières des enfants.

Les verrues plantaires apparaissent principalement chez les enfants et les jeunes adultes. Elles sont divisées en deux types :

  • Les verrues mosaïques, qui se propagent superficiellement
  • Les verrues épineuses, qui se développent en profondeur

Les verrues plantaires disparaissent rarement spontanément et sont souvent douloureuses. C’est pourquoi un traitement est souhaitable.

Les verrues génitales sont l’une des maladies sexuellement transmissibles (MST) les plus courantes, car elles se propagent par contact sexuel. Les verrues génitales apparaissent principalement autour de l’anus ou des parties génitales. Elles se développent généralement en groupes et peuvent causer des démangeaisons et une sensation de brûlure.

Origine

Comme mentionné précédemment, les verrues sont causées par une infection virale. Lorsque la peau entre en contact avec le virus, il peut s’écouler de trois à six mois avant que la première verrue ne se forme.

Le virus lui-même est contenu dans la verrue. Ne grattez donc jamais une verrue, sous peine de libérer le virus : vous risquez alors d’infecter d’autres personnes ou (souvent) de vous réinfecter. Le virus se transmet lorsque d’autres personnes entrent en contact avec une surface infectée.

Les sols humides des piscines et des douches communes, par exemple, jouent un rôle important dans la propagation des verrues plantaires.

Enfants versus adultes

Les enfants sont plus susceptibles d’être touchés par des verrues que les adultes. En effet, la plupart des adultes ont déjà eu des verrues pendant leur enfance : ils ont déjà accumulé des anticorps pour prévenir une infection ultérieure.

Ce n’est pas le cas des enfants, qui sont donc plus vulnérables. Chez les adultes, les verrues sont souvent plus coriaces que chez les enfants.

Raisons de traiter les verrues

Comme mentionné précédemment, la plupart des verrues sont bénignes et disparaissent d’elles-mêmes après quelques mois ou quelques années. Cependant, il est habituellement recommandé de ne pas laisser les verrues sans traitement, dans les cas suivants :

Douleur

Bien que la plupart des verrues soient indolores, ce n’est pas le cas des verrues plantaires, qui peuvent être très douloureuses, surtout lorsqu’elles apparaissent sur la plante du pied et sur un point de compression.

Raisons esthétiques

Les verrues ne sont évidemment pas très gracieuses. Sur les pieds, elles sont encore faciles à dissimuler, mais lorsqu’elles apparaissent sur les mains ou d’autres parties visibles du corps, c’est bien sûr une autre histoire.

Lorsque la verrue ne disparaît pas spontanément

La plupart des verrues disparaissent spontanément après quelques mois ou quelques années. En effet, notre corps produit des anticorps qui combattent le virus à l’origine des verrues. Cependant, certaines verrues ne disparaissent pas d’elles-mêmes. C’est le cas, par exemple, des verrues plantaires. Comme ces verrues sont souvent douloureuses, on choisit souvent de les traiter.

Risque de contamination

Les verrues sont extrêmement contagieuses. Un contact avec une surface contaminée, comme une serviette dans la salle de bain, le sol humide d’une piscine ou de douches communes, peut déjà provoquer une infection.

Expansion de la verrue

S’il est facile d’infecter d’autres personnes, vous pouvez tout aussi facilement vous réinfecter vous-même. Ceci explique pourquoi une verrue n’apparaît souvent pas seule.

Immunité réduite

Normalement, notre corps est capable de se défendre lui-même contre les verrues. Cependant, lorsque notre système immunitaire est affaibli, le corps n’a pas la force de remporter le combat.

Traitements possibles des verrues

Le traitement des verrues dépend d’un certain nombre de facteurs :

  • L’emplacement de la verrue
  • L’âge du patient
  • La sensibilité à la douleur du patient
  • Les complications pouvant survenir.

Cependant, il n’existe pas de traitement parfait : chaque forme de traitement possède ses avantages et ses inconvénients, c’est pourquoi une combinaison de différentes formes de traitement est souvent idéale.

Traitements par médecin ou dermatologue

Cryothérapie

Un médecin peut attaquer votre verrue en la congelant. Pour ce faire, de l’azote liquide glacé est utilisé. Cette technique est très douloureuse.

Brûlure et/ou excision

Cette technique est également souvent douloureuse. Si vous souffrez de verrues multiples, ce traitement est souvent effectué à l’hôpital sous anesthésie. Les verrues sont brûlées et/ou excisées. À la différence de la cryothérapie, ce traitement laisse souvent des cicatrices.

Thérapie au laser

La thérapie au laser est également possible. Les tissus des verrues sont brûlés et détruits au moyen d’un faisceau lumineux puissant. Ce traitement est souvent appliqué sur les verrues coriaces.

Chirurgie

Curetage chirurgical

Cette technique est principalement employée en cas d’infection par molluscum contagiosum.

Traitement avec des acides

Comprimés de zinc

Cependant, l’efficacité de ce traitement est remise en question.

Injection d’un agent antitumoral

C’est une sorte de chimiothérapie. Il s’agit d’un traitement de dernier recours, lorsque tous les autres moyens ont échoué.

Médicament permettant de stimuler le système immunitaire en général

Traitement à domicile (automédication)

La consultation d’un médecin / dermatologue est souvent un peu plus chère et douloureuse. C’est pourquoi vous pouvez d’abord traiter vous-même la verrue avec un produit disponible en pharmacie.

Plusieurs médicaments existent.

Les solutions à appliquer sur la verrue à base d’acide formique, d’acide salicylique, d’acide trichloroacétique

Vous souhaitez vous débarrasser de votre verrue avant de consulter votre médecin ? Dans ce cas, vous pouvez acheter en pharmacie et sans ordonnance un produit à appliquer sur la verrue à base d’un acide spécifique tel que l’acide formique, l’acide salicylique, l’acide trichloroacétique… Les différents acides ne fonctionnent pas tous de la même façon.

Par exemple, le stylo applicateur EndWarts PEN utilise de l’acide formique. Dans le cas d’un traitement à l’acide formique, la verrue doit être badigeonnée chaque semaine avec l’applicateur EndWarts PEN. Le traitement à l’acide formique est généralement indolore, ne laisse aucune cicatrice et peut également être utilisé par les enfants, les femmes enceintes et les diabétiques.

D’autres acides tels que l’acide salicylique ou l’acide trichloracétique doivent être appliqués quotidiennement et, s’ils ne sont pas utilisés avec précaution, peuvent parfois causer des problèmes de peau (irritation, formation de croûte, sensation de brûlure) ou des cicatrices. Ces acides ne peuvent pas être utilisés par les enfants, les femmes enceintes ou les diabétiques, entre autres.

Attention : un traitement à base d’acide est assez intensif et peut prendre du temps. Ce traitement requiert donc de la patience.

Congélation à domicile

Il est également possible de congeler vous-même votre verrue. Bien sûr, la température est alors moins basse que chez le médecin ou le dermatologue. C’est pourquoi il est souvent recommandé de passer par un médecin généraliste ou un dermatologue si vous optez pour cette méthode de traitement. Ces derniers peuvent geler les verrues à une température inférieure, ce qui augmente les chances de succès.

Remèdes de grand-mère

On prétend parfois que la levure, l’ail ou le jus de citron aident à combattre les verrues, mais l’efficacité de ces remèdes reste encore à prouver.

Comme pour les traitements effectués par un médecin, tous les traitements à domicile ne conviennent pas à toutes les personnes ni à toutes les verrues (souvent les verrues génitales posent problème). Pensez aux femmes enceintes, aux patients diabétiques, aux enfants… Vérifiez toujours si le médicament que vous souhaitez utiliser est approprié et consultez votre médecin ou votre pharmacien en cas de doute.